Google | Twitter | Facebook | Blog | Lettre d'information | Fnac | Kobo | iTunes | Amazon

La République des Lettres

Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke
Lettres à un jeune poète

La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0207-4
Livre numérique (format ePub)
Prix : 5 euros
Disponible chez • FnacAmazonKoboiTunes

François Bayrou

François Bayrou

Le président de l'UDF François Bayrou, tête de liste de sa formation aux élections européennes, dresse une galerie de portraits dans un livre d'entretiens, Hors des sentiers battus, publié avec la journaliste du Figaro Sylvie Pierre-Brossolette.

C'est sur François Mitterrand, dont il fut ministre de l'Education nationale dans le gouvernement d'Edouard Balladur, qu'il se confie le plus longuement, reconnaissant qu'il a un "côté fascinant". Il évoque la maladie du chef de l'Etat, et notamment un soir d'automne 1994 où, très mal, il lui a dit: "Je ne vais pas y arriver". "Il voulait dire qu'il n'arriverait pas au bout de son mandat", ajoute M. Bayrou, pour qui François Mitterrand a eu pendant le conseil des ministres "au moins un malaise" qu'il a "dissimulé avec ce stoïcisme qu'il pouvait avoir en face du mal".

Jugeant que François Mitterrand était un "antagonisateur", il narre aussi le plaisir que celui-ci, devant Edouard Balladur et Alain Juppé, a pris à parler longuement avec lui, lors d'un voyage en train, d'un romancier béarnais que Edouard Balladur et Alain Juppé ne connaissaient pas. François Bayrou fait aussi une sorte de mea culpa, reconnaissant s'être trompé dans son analyse lors de la constitution de l'union de la gauche et n'avoir pas perçu "le coup de génie de Mitterrand qui avait compris qu'il boufferait" les communistes.

De Jean Lecanuet à Valéry Giscard d'Estaing, François Bayrou évoque également les responsables de droite auprès desquels il a travaillé. Il fait aussi son propre portrait, insistant sur son "enracinement". "Je suis né, je vis, j'habite et je travaille dans la même région des Pyrénées, dans le même village où a vécu ma famille depuis des générations", dit-il. Il développe par ailleurs le programme d'une Europe qui se fédère qu'il défend pour le scrutin du 13 juin, et les changements qu'il prône pour la France, notamment la décentralisation et l'expérimentation.

-----

François Bayrou, Hors des sentiers battus (Éditions Hachette).