Günter Grass
Günter Grass

Le prix Nobel de littérature a été attribué à l'Allemand Günter Grass par l'Académie royale de Suède qui a voulu récompenser un auteur qualifié d'"homme des Lumières à une époque qui s'est lassée de la raison". Ouvrant la saison Nobel 1999, le 96ème prix de littérature lui a été donné pour sa peinture, "dans des fables d'une gaieté noire, du visage oublié de l'Histoire", selon les attendus de l'académie suédoise. Dans son dernier livre Mon siècle, publié en 1999, "il commente la succession des événements du XXe siècle en prêtant une particulière attention à l'enthousiasme abêtissant (...) et dans ses romans successifs, dont Le tambour (1959) , Le chat et souris (1961) et Les années de chien (1963), "il entreprend une vaste révision de l'Histoire en rappelant ce qui avait été nié et oublié: les victimes, les perdants et les mensonges que les gens veulent oublier parce qu'ils y ont cru un jour", poursuit l'académie.