Fondation Mozilla
Fondation Mozilla

La Mozilla Foundation, éditrice notamment des deux applications phares dans le monde du logiciel libre que sont Firefox et Thunderbird, annonce la création d'une filiale commerciale baptisée Mozilla Corporation. Cette nouvelle structure, qui va salarier quelque 36 employés anciens bénévoles de la fondation Mozilla, aura pour objectif le développement, la promotion et la distribution des produits et services de Mozilla. Les responsables expliquent que le succès des logiciels grand public — Firefox occupe désormais environ 12% du marché des navigateurs dans le monde et 15% en Europe — rend inapproprié le statut à but non lucratif de l'organisation créée en 2003. Il les oblige à se conformer à la législation commerciale et fiscale pour gérer les sources de revenus de l'entreprise. La nouvelle entité aura ainsi plus de marges de manoeuvres pour autofinancer ses activités et administrer de nouveaux budgets. Mozilla Corp. pourra par exemple chercher de nouveaux partenaires — on parle notamment des fabricants d'ordinateurs et des fournisseurs d'accès internet — et passer en toute légalité avec eux des accords marketing ou de sponsoring.

Mozilla Corp., enregistrée à la même adresse que la Fondation à Mountain View en Californie (Etats-Unis), est entièrement sous contrôle de la Fondation mère qui ne change pas l'esprit et la philosophie à l'origine de son projet, à savoir offrir gratuitement des technologies de qualité qui soient innovantes, ouvertes et respectueuses des standards, afin que l'internet ne tombe pas totalement sous la domination de multinationales sans scrupules telles que, entre autres, Microsoft. Selon Tristan Nitot, président de Mozilla Europe, la nouvelle entité n'a pas pour but de générer des profits mais de mieux servir les utilisateurs dans le cadre actuel de notre économie et de nos lois. Les logiciels gratuits comme Mozilla Firefox et Mozilla Thunderbird ainsi que leur support ne deviendront pas payants et il n'est selon lui aucunement question de distribuer des dividendes ou d'entrer en Bourse dans un avenir proche. La totalité des revenus de l'entreprise sera reversée à son actionnaire unique, la Fondation Mozilla, qui continuera à assurer la coordination du projet et à gérer l'infrastructure, les marques et le code source, comme il est de règle dans le monde du logiciel libre et de sa communauté de développeurs bénévoles.

Le nouvel organigramme de la Fondation Mozilla Foundation compte désormais à sa tête Mitch Kapor, Brian Behlendorf, Franck Hecker, Mitchell Baker (Présidente et Directrice de Mozilla Corp.), Brendan Eich (Responsable technique de Mozilla Corp.) et Joichi Ito. La direction de Mozilla Corp. sera elle assurée par Mitchell Baker, Chris Blizzard et Reid Hoffman.

Une des premières tâches de Mozilla Corp. sera le lancement début septembre de la version 1.5 de Firefox, plus rapide encore d'environ 15% et qui devrait compter plusieurs nouvelles fonctions importantes telles qu'un système de patch pour les mises à jour et un support des standards d'affichage graphique SVG et Canvas. Une nouvelle version du logiciel de courrier Thunderbird devrait également suivre avant la fin de l'année.