Jules Verne

Un roman de Jules Verne profondément remanié après la mort de l'écrivain par son fils Michel, vient de paraître dans sa version originale aux éditions de l'Archipel. Selon Olivier Dumas, président de la Société Jules Verne, l'écrivain a laissé à sa mort, en 1905, six romans achevés et inédits. Le premier (Le phare du bout du monde) paraît aussitôt, peu remanié. Deux autres ont récemment paru en version originale (Le volcan d'or et Le secret de Wilhelm Storitz). Deux restent encore à faire connaître au public (Le beau Danube jaune et La chasse au météore).

Jules Verne a écrit en 1897 En Magellanie, dont l'action se déroule en Terre de Feu, à l'extrême sud du continent américain. L'écrivain étant décédé, son fils, à la demande de l'éditeur Hetzel, modifie le texte pour mieux satisfaire aux impératifs de l'époque. Il raye des pages entières, ajoute 25 chapitres, invente de nouveaux personnages, multiplie les discussions politiques. Le livre, qui paraît en 1909 sous le titre Les naufragés du Jonathan , n'a guère de succès. Les lecteurs ne reconnaissent pas le style de Jules Verne et soupçonnent la mystification. En 1977, Piero Gondolo della Riva, l'un des plus célèbres chercheurs verniens, acquiert les copies dactylographiées des cinq manuscrits. Les comparant aux romans édités, il découvre l'ampleur des "retouches" apportées aux livres. La Société Jules Verne commence en 1985 leur édition, en tirage très limité.

Dans En Magellanie, Jules Verne raconte les aventures d'un être surgi d'on ne sait où, mi-fou, mi-ermite, fuyant la compagnie des blancs. Apprenant que le Chili et l'Argentine veulent se partager ce bout du monde aride, il décide de mettre fin à ses jours. Mais son destin sera bouleversé par l'apparition du "Jonathan", un quatre-mâts sur le point de sombrer au large du Cap Horn...