Antoine de Saint-Exupéry
Antoine de Saint-Exupéry

Antoine de Saint-Exupéry, né le 29 juin 1900, fait l'objet d'hommages tous azimuts en France et à l'étranger, mais quelques polémiques, en marge de son oeuvre, viennent ternir ce centenaire de naissance de l'aviateur le plus célèbre des lettres françaises. A Paris, à Lyon, sa ville natale, et dans d'autres villes de province, à Copenhague, Buenos-Aires ou Tokyo, diverses manifestations (théâtre, expositions etc) sont organisées sur Saint-Exupéry. Suprêmes hommages: un timbre-poste à son effigie a été créé et l'aéroport de Lyon porte désormais son nom. Dans les médias, Le Pélerin Magazine lui consacre un numéro spécial et Radio-France s'efforce de mieux le faire connaître en proposant reportages, dossier et jeu-concours. Gallimard édite de son côté un coffret contenant le CD-Rom du Petit Prince et un ouvrage sur Saint-Ex. Une dizaine de livres lui ont été consacrés ces derniers mois, montrant le cheminement d'un homme tendre et passionné, facétieux et angoissé, d'un intellectuel inclassable, héraut d'un humanisme vibrant.

Le point fort de cette commémoration a été en avril la publication des Mémoires de la Rose, c'est-à-dire du manuscrit retrouvé de sa femme, la belle et fantasque salvadorienne Consuelo Suncin, qui a inspiré le personnage de "la rose" dans le Petit Prince, qui est "en grande partie une lettre d'amour à sa femme alors que leur union souffrait d'une excessive exigence affective, compliquée d'infidélités", selon le biographe du couple, Paul Webster. "Ce centenaire est l'occasion de rendre justice à Consuelo en mettant en évidence son influence inspiratrice sur Saint-Ex", dit-il, soulignant que la famille de l'écrivain a longtemps voulu cacher la vérité sur leurs liens. Une forte polémique sur le véritable auteur de ce livre n'a dailleurs pas manqué.

Une autre polémique concerne les circonstance de sa mort, qui restent peu claires. Les annonces d'une découverte de l'épave de son avion, disparu en 1944, se succèdent mais ne sont étayées par aucune preuve formelle. Des voix dénoncent "la chasse au trésor" menée pour retrouver l'épave. "Qu'on le laisse en paix dans sa sépulture, a déclaré son neveu Jean d'Agay. Saint-Exupéry a rejoint d'autres grands aviateurs perdus en mer, comme Jean Mermoz. Il ne faut pas toucher à ces légendes. Toutes ces recherches sont une affaire d'argent". Antoine de Saint-Exupéry a disparu au dessus de la Méditerranée le 31 juillet 1944 aux commandes de son Lightning P38J. Il devait survoler le sud de la France occupé par les troupes allemandes afin de préparer le débarquement allié en Provence. Enfin, une bataille judiciaire oppose la mairie de Lyon, propriétaire de la demeure familiale où Antoine de Saint-Exupéry a passé une partie de sa jeunesse, à Saint-Maurice-de-Rémens (Ain), à l'association Espace Saint-Exupéry, créée en 1991. Celle-ci, qui regroupe des membres de la famille, veut faire de cette demeure un musée Saint-Exupéry en notant qu'il en existe un au Japon et pas en France.