Blaise Cendrars

La Légende de Novgorod de Blaise Cendrars, éditée à quatorze exemplaires à Moscou en 1907 sous son vrai nom de Frédéric Sauser, long poème mythique que l'on pensait disparu, vient d'être retrouvée et éditée. Cette nouvelle devrait réjouir tous les amateurs de l'écrivain suisse car il s'agit d'une oeuvre mythique, d'un livre mystérieux que personne n'avait jamais vu et portant en filigrane La Prose du Transsibérien.

Myriam Cendrars, fille du poète mort à Paris en 1961, raconte, en avant-propos de l'ouvrage qui vient de paraître chez Fata Morgana (Un premier tirage — texte original russe en fac-similé et traduction française — limité à 600 exemplaires est malheureusement déjà épuisé; la prochaine édition ne sera mise en vente que vers février/mars de l'année prochaine), cette découverte dont elle a été avertie en mai par un ami poète et professeur à Skopje (Macédoine). Un ami de ce professeur, le poète bulgare Kiril Kadiiski, avait trouvé chez un bouquiniste à Sofia (Bulgarie) un exemplaire de La Légende de Novgorod, "16 pages aux feuillets jaunis et défraîchis", qu'il décida d'éditer en fac-similé.

Pour Myriam Cendrars, cette découverte "restitue à l'oeuvre de Blaise Cendrars et à la littérature du XXe siècle un poème fondateur, un document fabuleux dont les chercheurs pourront établir l'authenticité et l'inappréciable importance. Il y est question d'une fugue d'adolescent, d'Hélène, de Jeanne, du Transsibérien, tant de choses écrites ou révélées beaucoup plus tard y sont déjà en filigrane, dès 1907".

Blaise Cendrars, de son vrai nom Frédéric-Louis Sauser, né en Suisse à La Chaux-de-Fonds le 1er septembre 1887, était arrivé à Moscou en septembre 1904 et prendra sans doute le Transsibérien. De retour dans la capitale russe, en janvier 1905, il avait fréquenté les milieux révolutionnaires et avait fait éditer en russe, par un ami, ce poème qu'il évoquait fréquemment. En 1913, paraissait le "poème simultané" La prose du Transsibérien et de la Petite Jehanne de France.

-------

Blaise Cendrars, La Légende de Novgorod (Éditions Fata Morgana).