Patrick de Carolis

Le journaliste producteur et écrivain Patrick de Carolis, 51 ans, a été élu mercredi 06 juillet PDG de la holding publique France Télévisions pour un mandat de cinq ans. Au terme d'un scrutin à bulletins secrets, il a obtenu au premier tour cinq voix des neuf conseillers du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel (CSA). Le président sortant de France Télévisons, Marc Tessier, a recueilli trois voix, la productrice directrice de Télé Images Simone Halberstadt-Harari une voix, l'ancien PDG du Midi Libre José Frèches et l'ancien directeur adjoint de i-Télévision Norbert Balit, aucune voix.

Journaliste de formation, Patrick de Carolis a débuté sa carrière en 1974 à FR3 Champagne-Ardennes avant de rejoindre la rédaction de TF1 où il est resté de 1975 à 1983. Il a travaillé une année au service politique d'Antenne 2 (1984-1985) avant de rejoindre la Cinq où il restera jusqu'en 1992. Il a ensuite présenté sur M6 le magazine Zone interdite avant de prendre la direction des magazines puis de l'information de cette chaîne. En 1997, il devient directeur des documentaires sur France 3 et crée le magazine Des racines et des ailes, qui est toujours au programme et a été couronné par le "7 d'or" 2003 du meilleur magazine culturel. Il a également présenté pendant de nombreuses années sur cette même chaîne l'émission des Victoires de la musique classique. Du côté presse écrite, Patrick de Carolis a été directeur général du Figaro Magazine entre 2001 et 2004. Il a fondé en 2004 sa propre société de production à laquelle il a donné le nom d'Eclectic, comme celui du festival musical et théâtral qu'il organise chaque été à Rocamadour. Il prépare actuellement pour France 5, en collaboration avec le Musée du Louvre, une série de documentaires sur des oeuvres d'art.

Politiquement marqué à droite, Patrick de Carolis est un proche de Bernadette Chirac avec qui il a publié en 2001 le livre Conversation (éditions Plon). Il est également l'auteur d'une romance historique à succès, Les demoiselles de Provence, publié ce printemps chez Plon.

Dans un communiqué le CSA a estimé "que l'expérience et les compétences de M. Patrick de Carolis dont témoigne son parcours professionnel, tant dans le domaine de l'information que des programmes, étaient marquées par un réel sens du service public et que celui-ci, grand professionnel de l'audiovisuel, avait montré à travers ses différentes fonctions son attachement à privilégier, au bénéfice du plus large public, la création, l'innovation, l'exigence de qualité et la rigueur éditoriale". Lors de son audition Patrick de Carolis a promis au CSA de gros investissements en faveur de la production audiovisuelle française et a indiqué vouloir "renforcer l'identité du service public, mettre des moyens nouveaux au service de la création et de la production, adapter l'outil industriel du groupe aux nouvelles technologies, moderniser les relations sociales et réorganiser la holding pour mieux conduire ce changement". Il prendra ses fonctions à la tête du groupe France Télévisions (France 2, France 3, France 4, France 5 et RFO) à la fin du mandat de l'actuel président, le 22 août prochain.