Denis Tillinac

Dans un entretien donné au Figaro l'écrivain Denis Tillinac, ami proche du Président de la République, souhaite que Jacques Chirac se représente pour un troisième mandat aux prochaines élections présidentielles de 2007. Il pense que si le Chef de l'Etat est en situation politique de se représenter à cette date, il le fera car il est le seul capable de rassembler hors des clivages partisans "en l'état actuel de dissémination intellectuelle, morale et politique de la France". L'écrivain gaulliste estime par ailleurs que le premier ministre Jean-Pierre Raffarin doit rester à Matignon et que le ministre de l'Intérieur, Dominique de Villepin, qui a "du style et du panache (...) tire la politique vers le haut". Quant à Nicolas Sarkozy, "les conditions ne sont pas pour le moment réunies" pour que Jacques Chirac puisse l'appeller à Matignon.

Denis Tillinac vient de publier aux éditions de la Table Ronde une chronique politico-littéraire de la France des trente dernières années intitulée Le venin de la mélancolie. Il s'était déjà mis au service du candidat Chirac en 1994, devenant son plus actif sherpa dans les milieux intellectuels parisiens qui comme chacun sait, sont "de gauche", mais sont facilement abordables via l'obligeante confrérie éditoriale. Il en fût récompensé par le poste de "Représentant personnel du Président de la République pour la Francophonie".

Matois, rusé, chauvin, misogyne, Denis Tillinac est le type même de provincial qui fait le microcosme de la capitale où l'on ne compte plus ses "copains" influents: Jacques Chirac bien sûr qu'il tutoie depuis vingt ans, Pierre Dauzier, Robert Laffont, et tous les nombreux politiciens, journalistes, éditeurs et écrivains de droite ou de gauche avec qui il boit un dernier verre dans les bars cossus de la rive gauche. Directeur des éditions de la Table Ronde dans les années '90, il s'était adjoint de jeunes auteurs recrutés dans la génération de la nouvelle droite littéraire, dite "néo-hussarde", et n'avait pas hésité à rajouter des textes controversés de Robert Brasillach au catalogue de la maison.