Assia Djebar
Assia Djebar

Assia Djebar est le premier auteur maghrébin admis à l'institution du Quai Conti. Élue au second tour, Assia Djebar, qui aura 69 ans le 4 août, avait fait acte de candidature en avril. Sur 32 votants, elle a obtenu 16 voix contre 11 à l'écrivain Dominique Fernandez. Il y a eu deux bulletins blancs et trois bulletins marqués d'une croix, signifiant le refus des candidats proposés.

Considérée comme la plus célèbre romancière algérienne de langue française, Assia Djebar prend la place laissée vacante par le juriste Georges Vedel, disparu en février 2002.

La nationalité française n'est pas requise pour entrer à l'Académie française. L'écrivain américain Julien Green a, par exemple, fait partie des 40 "Immortels". Assia Djebar trouvera parmi ses collègues trois femmes seulement: Hélène Carrère d'Encausse, Jacqueline de Romilly et Florence Delay. La première femme élue à l'Académie avait été Marguerite Yourcenar, décédée en 1987.