Microsoft Adcenter
Microsoft Adcenter

Comme d'habitude depuis 20 ans pour la quasi totalité des nouveaux produits ou services en matière de micro-informatique ou d'internet, Microsoft débarque avec ses gros moyens lorsque les autres ont créé et essuyé les plâtres des innovations. Le modèle de liens sponsorisés, lancé et exploité notamment par le moteur de recherche Google (Google Adwords) et les firmes Espotting et Overture, ayant fait ses preuves et s'avérant une source de juteux revenus publicitaires, la firme de Bill Gates vient donc de décider à la manière logique des coucous de se doter d'un tel service qui sera directement géré par sa filiale MSN. Une décision qui fait suite au lancement le mois dernier de son propre moteur de recherche MSN Search, lui aussi inspiré du modèle Google qu'elle n'avait pu racheter (le rachat pur et simple des brevets technologiques et des entreprises du secteur étant une autre habitude de la multinationale de Redmond).

Microsoft utilise actuellement les services de la régie publicitaire Overture pour la gestion des liens commerciaux ciblés qui s'affichent sur les pages de son réseau. Overture (nommé désormais Yahoo Search Marketing Solutions) ayant été racheté il y a peu par Yahoo — concurrent de Microsoft puisque développant lui aussi son moteur de recherche en ligne — le géant du logiciel ne renouvellera pas son contrat à l'échéance de juin 2006, malgré ses récentes promesses de fidélité. Steve Ballmer, PDG de Microsoft, indique que sa société est en train d'organiser à la place une plate-forme, MSN AdCenter, qui exploitera directement le filon et récoltera la manne publicitaire auprès des annonceurs qui souhaitent voir associés leurs produits aux réponses sur les mot-clés recherchés par les internautes. Histoire de se démarquer un peu des concurrents Microsoft ajoutera dans son offre un outil de de "média-planning" qui utilisera les statistiques et informations détaillées du profil de ses clients. Ces dernières : âge, sexe, localisation, horaires de consultation, etc.., sont collectées et enregistrées sur la base de données des comptes Microsoft Passport (.Net), notamment via la messagerie Hotmail. Du pain béni pour les publicitaires rêvant de cibles sur mesure et de campagnes personnalisées.

L'offre MSN AdCenter sera d'abord testée pendant six mois sur deux marchés pilotes, la France et Singapour, avant d'être étendue au monde entier. Ce choix s'explique semble-t-il par la vigueur du marché publicitaire dans les deux pays. En France, la publicité en ligne a augmenté de 37% en 2004 et se chiffre à 179 millions d'euros pour 2004. Le marché global des liens sponsorisés représente quant à lui près de 3 milliards de dollars et pourrait dépasser les 5 milliards dans les prochaines années selon les instituts de recherche spécialisés.