Manu Chao
Manu Chao

Les éditions Mille Paillettes sortent en kiosque une originale compilation de Manu Chao intitulé Sibérie m'était comptée. Tiré à 35.000 exemplaires, composé d'un CD de six titres et d'un recueil de 48 pages de poèmes illustrés par Wozniak, l'ouvrage au format à l'italienne est disponible dans tous les kiosques à journaux au prix de 6,50 euros. Simple avant-goût de l'album complet à venir puisque les 23 titres musicaux inédits en français et les 144 pages textes également inédits de Sibérie m'était comptée seront publiés en coffret par les éditions Actes Sud et diffusés à 150.000 exemplaires en librairie au début du mois de novembre prochain.Nouvelle anti-star planétaire de la scène musicale française après les succès phénoménaux de Clandestino et de Proxima Estacion Esperanza (6 millions de disques vendus), voyageur hors sentiers battus, altermondialiste engagé, artiste bricoleur touche-à-tout, récupérateur hors normes et créateur cosmopolite aussi à l'aise dans l'écriture poétique que dans la composition musicale ou le chant, Manu Chao, 43 ans, a récemment mis fin à son contrat avec Virgin Records lors de la fusion de la maison de disques avec EMI. Délivré des multinationales du disque par la création de sa propre société nommé Radio Bemba, l'ex fondateur de la Mano Negra, qui a beaucoup tourné mais n'avait rien sorti depuis 2002, a quitté Barcelone pour se réfugier tout l'hiver 2003 à Pigalle — dans un petit studio prêté au dernier étage de l'immeuble de La Cigale par son agent parisien Corida qui gère également Radio Bemba et produit entre autres les Rita Mitsouko — afin de collationner et mettre en musique comme un simple artisan, sous le ciel blanc-gris hivernal de Paris, ses bouts de textes, poèmes, chansons, contes, histoires.... Wozniak, dessinateur satirique du Canard Enchaîné qui a rencontré Manu Chao en 2002 et qui baigne lui aussi dans un proche univers d'humanité poétique fait à la fois de tendresse enfantine et d'angoisse urbaine combattue par l'humour, éparpille quant à lui ses dessins colorés et malicieux autour des textes de Manu Chao.

Après Sibérie m'était comptée deux nouveaux albums retournant aux tendances latinos de Chao sont également annoncés pour sortir prochainement, l'un de rumba catalane et l'autre en portugnol (métissage de portugais et d'espagnol).