Albert Uderzo
Albert Uderzo

Fils d'immigrés italiens, Albert Uderzo est né le 25 avril 1927 à Fismes (Marne). Il débute sa carrière de dessinateur à la Société parisienne d'édition, où il travaille pendant la guerre. Sa première planche de Bande Dessinée — une parodie de la fable de Jean de La Fontaine, Le Corbeau et le Renard — est publiée en 1944 dans la magazine Junior. Pour répondre à une annonce des Editions du Chêne qui organisent un concours de bande dessinée, il invente le personnage de Clopinard, un vieux grognard unijambiste déjà grand consommateur d'une certaine poudre à canon.

De 1946 à 1950, Albert Uderzo donne vie à plusieurs autres personnages (Arys Buck, Prince Rollin, Belloy, etc) et commence à collaborer à divers magazines et journaux: O.K., Bravo !, France Dimanche, France Soir. En 1950, il rencontre à Bruxelles Victor Hubinon, Eddy Paape, Mitacq et Jean-Michel Charlier (le futur scénariste de Bluberry) avec qui il réalise de nouvelles aventures de Belloy. L'année suivante, il s'engage dans une collaboration avec René Goscinny. Les deux compères créent ensemble pour La Libre Belgique et Le Journal de Tintin Jehan Pistolet, Luc Junior, La Famille Moutonnet, Bill Blanchard, Tanguy et Laverdure (Les Chevaliers du Ciel) et Oumpapah. Enfin, en 1959, Astérix est créé pour la sortie du nouveau magazine Pilote fondé par Jean-Michel Charlier, René Goscinny et Albert Uderzo. Le petit gaulois moustachu amateur de potion magique toujours suivi de son gros compère Obélix deviendra un best-seller incontesté de la bande dessinée mondiale et occupera dès lors le reste de la vie de ses auteurs. Après la mort de Goscinny en 1977, Albert Uderzo quitte les éditions Dargaud (éditeur des premiers albums d'Astérix) pour créer sa propre structure, les éditions Albert René. La maison publiera une dizaine de nouveaux Astérix et récupérera en 1998, à la suite d'un long procès, les droits d'édition sur les 25 premiers titres de la série. Récompensé en 1999 par le Grand Prix du millénaire du Festival de la Bande dessinée d'Angoulême, Albert Uderzo écrit et dessine toujours lui-même chaque nouvel album.