Lucky Luke
Lucky Luke

500.000 exemplaires du dernier Lucky Luke ont été distribués dans les rayons Bande dessinée des librairies le 20 septembre. Morris, le créateur original de la célèbre série de bande dessinée, étant décédé en juillet 2001, c'est Achdé pour le dessin et Laurent Gerra pour le scénario qui signent cette nouvelle aventure du cow-boy solitaire.

Intitulé La Belle Province, ce 79e album raconte en un enchainement de sketchs et de jeux de mots qui essaient d'être drôles l'histoire du fidèle canasson de Luky Luke, Jolly Jumper, tombé éperdument amoureux au cours d'un rodéo d'une pouliche nommée Province. Son maître doit ensuite l'emmener retrouver sa belle blonde au Québec tout en se lançant à la poursuite du dangereux bandit Brad Carpett.

Avant de sortir en album en France, la BD a déjà été prépubliée dans un quotidien de Montréal où elle a été très mal reçue. De nombreuses critiques ont été émises à l'encontre du scénario affligeant concocté par Laurent Gerra, qui est particulièrement méprisant à l'égard des canadiens. Les amateurs reprochent notamment à l'humoriste imitateur de ne donner qu'une vague imitation très peu fidèle à l'esprit de Morris et surtout de mettre en avant un folklore local caricatural destiné surtout à faire rire le public français aux dépens des québécois. Ceci avec en plus de nombreux contresens et erreurs sur la langue joual et les références géographiques ou historiques qui parsèment l'album. Heureusement Achdé (Hervé Darmenton) sauve l'honneur de Lucky Luke en recréant un univers graphique à la fois original et proche de celui de Morris.

Lucky Luke a vu le jour en 1947 dans le magazine de bande dessinée Spirou. Au début ce n'était qu'un cow-boy joufflu né de la plume de Maurice de Bevere dit Morris, 24 ans à l'époque. Deux ans après, paraissaît le premier album, La mine d'or de Dig Digger. Aujourd'hui, 80 albums plus tard, c'est pour les éditions Lucky Comics, filiale de Dargaud, 250 millions d'exemplaires vendus, des traductions en 30 langues, une centaine de dessins animés, films ou vidéos et plus de 200 objets dérivés qui se vendent comme des petits pains représentant Jolly Jumper, Rantanplan, les frères Dalton, des indiens ou des croque-morts et autres blanchisseurs chinois, sans oublier bien entendu le poor lonesone cow boy s'éloignant à cheval sur fond de soleil couchant, image qui clôt systématiquement toutes les aventures de Lucky Luke.

-----

Achdé et Laurent Gerra, Lucky Luke, la Belle Province (Éditions Lucky comics).