Franck Nouchi

La communauté littéraire et intellectuelle française attendait son départ depuis longtemps. C'est fait. La calamiteuse Josyane Savigneau est enfin écartée du supplément littéraire du Monde où elle sévissait depuis 1986 (depuis 2002 en tant que rédactrice en chef). Elle y garde cependant encore un pied — une "chronique littéraire" hebdomadaire — sans doute pour ne pas priver brutalement les lecteurs amateurs de littérature et d'idées d'un peu de divertissement, ou peut-être pour ne pas trop vexer cette grande fille susceptible qui s'est accroché jusqu'au dernier moment à son bout de gras. Ne pouvant se décider à laisser la place sans générer une de ces petites manipulations infantiles dont elle a le secret, Josyane Savigneau n'a en effet pas manqué en un dernier coup d'éclat de téléguider en sa faveur auprès de Jean-Marie Colombani, directeur du Monde, une mini lettre-pétition d'une quinzaine d'auteurs et éditeurs complaisants. Le résultat est joli comme un flop puisque, dans le grand jeu de chaises musicales qui agite l'organigramme du quotidien depuis le départ d'Edwy Plenel et la nomination de Gérard Courtois, elle ne reste qu'avec sa petite chronique, comme avec un hochet de vraie-fausse papesse des lettres dont il est à prévoir qu'il fournira régulièrement matière aux ironiques "mur du çon" du Canard Enchaîné.

C'est donc Franck Nouchi qui remplace la bête noire du défunt Jean-Edern Hallier à la direction du Monde des Livres. Du moins jusqu'en septembre prochain où une nouvelle formule élaborée par Eric Fottorino devrait voir le jour. Ex-médecin, Franck Nouchi est un ancien pilier du journal et de ses filiales. Directeur-adjoint de la rédaction il était en charge de la direction de l'information depuis peu. Il a pour ambition de rendre Le Monde des Livres plus attractif, plus journalistique et plus pédagogique afin d'attirer de nouveaux lecteurs, notamment les jeunes, tout en gardant une exigence de qualité. Il élargira pour cela le champ des livres et des disciplines traités et fera appel à de nouvelles signatures tout en conservant les anciennes. Les membres de l'actuelle équipe rédactionnelle restent en place, notamment les deux rédacteurs en chef adjoints Patrick Kéchichian et Florence Noiville, cette dernière ayant été elle aussi désavouée au poste de direction malgré la protection de Josyane Savigneau.