Éditions Privé
Éditions Privé

Peu d'espoir de trouver des recueils de poésie ou même des romans dans le futur catalogue de Privé, la nouvelle maison d'édition que lance le trio éditorial chic et choc de Saint-Germain des Prés: Guy Birenbaum, Pierre-Louis Rozynès et Emmanuel Pierrat. Ce sera plutôt le style presse people et vrais-faux documents d'actualité à gros tirages pour vente flash au grand public dans les supermarchés, comme le fait déjà l'éditeur Michel Lafon avec qui ils ont signé un accord de partenariat industriel. Les futurs best-sellers programmés aux éditions Privé seront pris en charge sur le plan de la fabrication et du marketing par Michel Lafon et diffusés par la société Interforum, filiale du groupe Editis. Privé publiera ainsi une quinzaine de bouquins par an à partir de 2005 et prévoit un chiffre d'affaires de 3 millions d'euros.

Pierre-Louis Rozynès, 43 ans, est diplômé de l'Institut d'Etudes Politiques de Lyon, journaliste spécialisé dans les médias et l'édition et accessoirement héros de la déprimante romancière Christine Angot sous le sigle PLR. Il a collaboré à l'émission culturelle Campus de Guillaume Durand sur France 2 et a dirigé de 1997 à 2003 la rédaction de l'hebdomadaire professionnel Livres Hebdo avant d'être poussé vers la sortie pour cause de divergences de vues sur le développement de ce magazine et les grandes manoeuvres financières du secteur par son employeur, la société Electre, filiale commerciale du Cercle de la Librairie (organisme qui publie notamment la base de données bibliographique officielle de l'édition française). C'est lui qui a semble-t-il eu l'idée du nom de la nouvelle maison puisque "Privé" était le titre annoncé du magazine people qu'il voulait lancer début 2004, mais il préfère donc finalement l'utiliser pour faire de la presse en livres. L'auteur Guy Birenbaum a lui été pendant cinq ans directeur de la série Impacts chez Denoël, une collection d'essais et de documents d'actualité à succès où sont entre autres parus les titres d'Arnaud Montebourg et d'Eric Halphen. Emmanuel Pierrat quant à lui est avocat spécialiste du droit de propriété intellectuelle. Bibliophile, il publiera prochainement un petit essai intitulé Le bonheur de vivre en enfer (Maren Sell éditeurs, sortie prévue le 24 septembre), consacré aux livres érotiques censurés relégués dans "L'Enfer" de la Bibliothèque Nationale.