Bernard Pivot

Jamais en retard d'une belle farce les jurés de l'Académie Goncourt viennent de nouveau d'en jouer une en invitant Bernard Pivot à leur table du restaurant Drouant. Contrairement à l'usage qui veut que ce soit un écrivain — de préférence déjà lauréat du Goncourt — qui soit élu à l'illustre Académie lorsque l'un des dix disparaît, c'est le viel animateur télé amateur de beaujolais et de foot qui a été coopté pour prendre à partir de janvier 2005 le couvert d'André Stil, décédé le 03 septembre dernier. Ancien courriériste littéraire au Figaro, Bernard Pivot, 69 ans, est devenu célèbre dans le monde des Lettres avec ses émissions télé-culturelles des années '80, de Ouvrez les guillemets à Bouillon de Culture en passant par Apostrophes et le fameux "effet pivot" que celle-ci provoquait le lendemain dans les librairies. Il n'a jamais écrit de roman mais a publié quelques essai-pamphlets enfonceurs de portes ouvertes dont notamment Remontrance à la ménagère de moins de 50 ans. Aujourd'hui à la retraite il continue encore d'animer sur France 3 une émission de défense de la langue française intitulée Les dicos d'or. Fier comme un pou, il s'est déclaré heureux de cette élection qui lui permettra, dit-il, de lire encore plus de livres.

A l'issue de leur déjeuner habituel du premier mardi de chaque mois dans leur petit salon réservé chez Drouant, le jury présidé par Edmonde Charles-Roux et composé actuellement de François Nourissier, Daniel Boulanger, Robert Sabatier, Françoise Mallet-Joris, Didier Decoin, Jorge Semprun, Michel Tournier et Françoise Chandernagor, a publié un communiqué pour justifier sa décision : "Le choix s'est porté sur Bernard Pivot (car c'est) l'homme qui au cours des dernières décennies a sans doute fait le plus pour le livre et la littérature française". Une façon de reconnaître le pouvoir de la télévision, sinon sur la vie littéraire et intellectuelle, du moins sur le marché du livre.