Claude Chabrol
Claude Chabrol

La Demoiselle d'honneur est le 52e film de Claude Chabrol et son second adapté d'un polar de la romancière anglaise Ruth Rendell. Il chronique dans une mise en scène chabrolienne classique une histoire d'amour entre deux jeunes névrosés, Philippe Tardieu (Benoît Magimel) et Senta (Laura Smet, fille de Johnny Hallyday et de Nathalie Baye).

Cadre commercial dynamique dans une PME nantaise, Philippe rencontre Stéphanie, demoiselle d'honneur au mariage de sa soeur. Ils tombent passionnément amoureux mais le jeune homme raisonnable découvre petit à petit en sa mystérieuse amante, qui se fait appeler Senta, une femme fatale qui l'entraîne dans son monde de mythomanie, d'intrigue et de douce folie. Afin de prouver et sceller leur amour, elle lui demande de tuer quelqu'un pour elle, et elle en fera autant pour lui.

Fidèle à son univers de prédilection — fausse normalité, vie de province où quelque chose ne tourne pas rond, malaise dépressif, atmosphère feutrée asphyxiante, trouble psychique, femme inquiétante et criminelle,... Claude Chabrol continue avec La demoiselle d'honneur son auscultation des âmes noircies de la middle class française ordinaire.

Mais à travers Senta il applique de façon peut-être un peu trop routinière les recettes classiques du cinéma de Chabrol à la folie d'un personnage qui est plus jeune et moins dramatiquement bourgeois que d'habitude. Son film y perd quelque peu en vertige, en venin et en tension par rapport à ses chefs d'oeuvre précédents et le spectateur peut ne pas adhérer totalement à cet opus par certains côtés trop caricaturalement chabrolien.

-------

Claude Chabrol, La Demoiselle d'honneur, avec Benoît Magimel et Laura Smet.