Bridget Jones
Bridget Jones

Bridget Jones, la sympathique célibataire gaffeuse de la fin des années '90, est de retour sur les écrans de cinéma dans L'Age de raison. Elle a enfin trouvé l'amour avec le séduisant Mark Darcy mais cela ne suffit apparemment pas à calmer sa petite névrose chronique.

Le film est signé Beeban Kidron qui a pris la suite de Sharon Maguire mais ne fait guère preuve d'originalité, se contentant d'adapter dans le même style de comédie humoristico-romantique que le premier Journal de Bridget Jones (280 millions de dollars de recettes) le second best-seller à l'eau de rose d'Helen Fielding. On y retrouve aussi les mêmes acteurs, à savoir la texane Renée Zellweger qui a repris dix kilos pour jouer le rôle de la ronde et le so british Hugh Grant en séduisant navet amoureux.

La photocopie du Journal ne fait plus beaucoup rire et le phénomène sociologique de mode s'étant dissipé on ne fera à personne l'affront de relater les nouvelles aventures sentimentales de la plus célèbre amie des gourdes.