Catherine Deneuve
Catherine Deneuve

Edité chez Stock, il s'agit de carnets qu'elle a rédigés pendant six des tournages de films auquels elle a participé au cours de ses quarante années de carrière : Tristana, Dancer in the dark, Peau d'âne, Folies d'avril, Est-Ouest et Indochine. A l'origine, ces carnets de tournage n'étaient pas destinés à être publiés. Ils ont été réécrits en collaboration avec le cinéaste Pascal Bonitzer qui complète le recueil par un entretien avec la star. Deux cahiers de photos inédites illustrent également l'ouvrage, l'un tiré de son album de famille, l'autre avec des photos de plateau. Catherine Deneuve y raconte à la première personne une part de ses souvenirs et de ses rencontres personnelles et professionnelles. Le tout est malheureusement assez mièvre et anodin, sans révélations et sans grand intérêt par rapport à ce que l'on pouvait être en droit d'attendre légitiment de la star française la plus connue dans le monde. Celle qui a soigneusement mené sa carrière en tournant avec les plus grands réalisateurs (Roman Polanski, Luis Bunuel, Marco Ferreri, François Truffaut, André Téchiné, Bertrand Tavernier, Raoul Ruiz, Benoît Jacquot,...), qui a cotoyé intimement les plus grandes personnalités du monde de la politique (François Mitterrand), de la mode (Yves Saint-Laurent) et du cinéma, qui fut égérie, muse, épouse, compagne ou amie très proche des Roger Vadim, David Bayley, Marcello Mastroianni, François Truffaut ou Jacques Demy entre autres, livre sans doute ici quelques souvenirs de sa vie quotidienne avec une certaine sincérité mais semble n'avoir rien de plus élevé à en dire qu'une vulgaire jeune midinette nouvelle vedette de nos émissions de télé-réalité. Les éditeurs qui sollicitaient vainement jusqu'alors les "Mémoires" de la star — pont d'or à l'appui car la comédienne est aussi une redoutable femme d'affaires — seraient peut-être bien avisés dans l'intérêt du public de retirer leurs offres. A moins peut-être de vouloir créer une collection de livres les plus ineptes de nos ex belles glorieuses stars du cinéma français, mais il sera toutefois difficile de dépasser en la matière celui déjà commis, qui trouvera place juste à côté du fameux Carré de Pluton de Brigitte Bardot.