Bruce Willis

La France n'est pas chiche en distribution de médailles et il suffit depuis quelques années d'être acteur américain de passage à Paris, cuisinier une étoile dans le Guide Michelin, chansonnier à trois sous ou vedette de télé-réalité pour obtenir son petit hochet de l'ex-prestigieux Ordre des Arts et Lettres français. L'acteur américain Bruce Willis, en tournée à Paris pour la promo de son dernier film — Otage, sur les écrans le 27 avril --, en est le dernier bénéficiaire en date. Il a reçu les insignes d'Officier des Arts et Lettres lors d'une cérémonie tenue mercredi 13 avril dans les salons du ministère de la rue de Valois. Comme le veut le rituel, notre ministre de la Culture Renaud Donnedieu de Vabres s'est fendu d'un vibrant éloge: "Vous incarnez par votre éblouissante filmographie ces héros au grand coeur qui finissent toujours en mettant leur propre vie en jeu par conjurer le sort, triompher de l'adversité et faire éclater la force de la volonté et de la liberté humaines" a-t-il déclamé. Le ministre n'a pas manqué non plus de rappeler l'incomparable oeuvre artistique de Bruce Willis et son immense succès rencontré dans l'Hexagone grâce à son rôle de détective dans la série TV Clair de lune. "Je suis nerveux, bonjour Paris, a répondu Bruce Willis dans son aproximative langue de Molière enrichie par l'accent américain. "Merci monsieur le ministère (sic), je suis très touché par ce que vous avez dit: le cinéma n'a pas de frontières et nous appartenons tous à la même communauté artistique", a-t-il ajouté avant de lancer à la cantonnade un tonitruant "Vive la France!".