Vladimir Nabokov
Vladimir Nabokov

A l'occasion du centième anniversaire de la naissance de Vladimir Nabokov, Stock publie, dans sa collection Bibliothèque cosmopolite, les conférences universitaires de l'auteur de Lolita sur treize monstres sacrés de la littérature du XIXe et XXe siècle.

Né à Saint-Pétersbourg dans une famille aristocratique et libérale, Vladimir Nabokov s'exile en 1919 à Cambridge puis en Allemagne et en France qu'il quitte en 1940. Il s'installe alors aux Etats-Unis où il enseigne la littérature pendant près de vingt ans avant de se retirer en Suisse où il meurt en 1977. Ses cours, donnés lors de sa période américaine, portent sur des auteurs russes, anglais et français, son père lui ayant enseigné aussi bien l'anglais que le français. Précieux guides pour l'étude de l'art du roman, ils sont consacrés à Gogol, Tourguéniev, Dostoïevski (réunis en un volume), Tolstoï, Tchekhov, Gorki (second volume), Austen, Dickens, Flaubert, Stevenson (troisième volume) et Proust, Kafka, Joyce (quatrième volume).

Ces conférences, nées des notes de Nabokov, ne sont pas des travaux littéraires achevés et ont exigé un gros travail de reconstitution. Nabokov y apporte ses commentaires ("des éclairs de réelle originalité perdus, hélas, parmi des steppes de platitude littéraire", dit-il à propos de Dostoïevski) et définit sa propre conception de la littérature. "Elle n'est pas née le jour où un jeune garçon criant "Au loup ! Au loup !" a jailli d'une vallée néandertalienne, un grand loup gris sur ses talons: elle est née le jour où un jeune garçon a crié "Au loup ! Au loup !" alors qu'il n'y avait aucun loup derrière lui (...). Entre le loup au coin d'un bois et le loup au coin d'une page, il y a comme un chatoyant maillon. Ce maillon, c'est l'art littéraire", écrit-il.

------

Vladimir Nabokov : Littératures (Éditions Stock)