Festival d'Avignon
Festival d'Avignon

Le grand rendez-vous annuel du monde du théâtre fête ses 60 ans et célèbre le centenaire de la naissance de René Char. Plusieurs oeuvres de, ou autour du poète, sont présentées au public, dont notamment les Feuillets d'Hypnos, écrits pendant la Résistance et mis en scène dans la cour d'honneur du Palais des Papes par Frédéric Fisbach (les 15, 16 et 17 à 22 heures), Claire mis en scène par Alexis Forestier (les 26 et 27 à 18 heures, salle Benoît-XII ), La rebellion à l'oeuvre, textes choisis par André Velter et lus par Mireille Perrier et Hughes Quester (le 14 de 19H30 à 21 heures au Musée Calvet), René Char, paysages premiers, exposition à la Maison René-Char de L'Isle-sur-la-Sorgue, ou encore René Char, nom de guerre Alexandre, un film de Jérôme Prieur (projeté le 14 à 14H au Cinéma Utopia-Manutention).

Une trentaine de spectacles sont présentés dans le cadre du festival In, dont une vingtaine de créations, et environ 900 dans le festival Off, qui compte cette année pas moins de 658 compagnies du monde entier rassemblées au sein de l'association désormais officielle "Avignon Festival et Compagnies", présidée par André Benedetto. Parmi les oeuvres les plus attendues du public on cite l'Acte Inconnu de Valère Novarina (qui expose par ailleurs ses peintures et 2.587 dessins à l'École d'Art) avec l'acteur Dominique Pinon (du 7 au 12 à 22 heures dans la Cour d'honneur), Norden tiré du Nord de Céline par Frank Castorf (les 6,7 et 8 à 21H30 dans la Cour du lycée Saint-Joseph), Mephisto for Ever de Tom Lanoye adapté du Mephisto de Klaus Mann et mis en scène par Guy Cassiers (du 17 au 24 à 21H30 au Théâtre municipal), Le Roi Lear de Shakespeare par Jean-François Sivadier avec Nicolas Bouchaud dans le rôle titre (du 21 au 27 à 21H30 dans la Cour d'honneur), la reprise des Ephémères par Le théâtre du Soleil d'Ariane Mnouchkine (du 14 au 25, 8 heures de représentation à partir de 14H à Châteaublanc), Le Silence des communistes de Jean-Pierre Vincent (du 8 au 16 à 18H à la Salle de Champfleury), Angels in America, une pièce sur les années sida de Tony Kushner montée par le Polonais Krzysztof Warlikowski (du 16 au 22 à 21 heures dans la Cour du lycée Saint-Joseph), Hey Girl ! repris par Romeo Castellucci (du 10 au 18 à 1 heure du matin dans l'Église des Célestins), La Jeune Fille à la bombe de Christophe Fiat (du 8 au 14 à 15 heures à la Salle Benoît-XII), Machine sans cible de Gildas Milin (du 10 au 22 à 18 heures à la Chartreuse de Villeneuve-lès-Avignon), Big 3e episode de Superamas (du 18 au 21 à 18 heures au Gymnase Aubanel), Richard III de Peter Verhelst mis en scène par Ludovic Lagarde (du 18 au 26 à 22 heures au Cloître des Carmes), Tendre jeudi d'après John Steinbeck mis en scène par Mathieu Bauer (du 7 au 14 à 18 heures au Gymnase Aubanel), L'Échange de Paul Claudel revisité par la comédienne Julie Brochen, Hippolyte de Robert Garnier par Robert Cantarella (du 21 au 26 à 17H30 et 20H au Gymnase du lycée Mistral), Bleue. Saignante. A point. Carbonisée et Approche de l'idée de méfiance, deux pièces provocatrices de l'argentin Rodrigo Garcia (Cloître des Carmes et Cloître des Célestins), l'atypique Rendre une vie vivable n'a rien d'une question vaine de Eléonore Weber (du 8 au 14 à 15H à la Chapelle des Pénitents-Blancs), L'entretien de M. Descartes avec M. Pascal le jeune de Daniel Mesguich (Théâtre du Chêne noir), Le Visiteur d'Éric-Emmanuel Schmitt par Gildas Bourdet (Théâtre du Petit Louvre), ou encore les oeuvres des auteurs metteurs en scène africains Faustin Linyekula (Le Festival des mensonges, du 20 au 23 à 22 heures, Salle Champfleury) et Dieudonné Niangouna (Attitude clando, du 9 au 17 à 23H dans le Jardin de la rue de Mons). Outre les Feuillets d'Hypnos, Frédéric Fisbach — artiste associé à cette édition 2007 du Festival d'Avignon programmé par Vincent Baudriller et Hortense Archambault — reprend pour sa part une pièce montée en 2003, Les Paravents de Jean Genet (du 6 au 13 à 17H au Théâtre municipal). Il occupera également la Cour d'honneur avec divers ateliers et rencontres publiques autour du théâtre.

Parmi les autres évènements temps forts du Festival d'Avignon 2007, on note aussi le Quartett de Heiner Müller lu par Jeanne Moreau et Sami Frey dans la Cour d'honneur (retransmis en direct sur France Culture le 9 juillet à 22H). Les spectacles de danse, avec Insideout chorégraphie de Sasha Waltz (du 13 au 18 à 19 heures à Châteaublanc) et 36 avenue Georges-Mandel chorégraphie et interprétation de Raimund Hoghe (du 17 du 25 à 19 heures à la Chapelle des Pénitents-Blancs). Côté musique, le compositeur Pierre Henry, créateur de la musique de deux ballets de Maurice Béjart, revient à Avignon avec un "concert manifeste" intitulé Objectif Terre (le 11 à 22 heures dans la Cour du lycée Saint-Joseph). La cinéaste Agnès Varda, auteur de photos des premières années du Festival d'Avignon présente pour sa part deux expositions, Hommage aux Justes de France (La Miroiterie) et Je me souviens de Vilar en Avignon (Chapelle Saint-Charles). Enfin, de nombreuses lectures de textes littéraires, entre autres de Robert Desnos, Marie Darrieussecq ou Olivier Cadiot, auront lieu au Musée Calvet du 17 au 21 à 11 heures.

Christine Albanel, ministre de la culture, se rendra à Avignon les 7 et 8 juillet. Elle inaugurera à la Maison Jean Vilar les expositions dedans, dehors, consacrée à Frédéric Fisbach, et 60 ans, 60 portraits. Elle visitera également les deux installations réalisées par Agnès Varda et assistera à la première de L'acte inconnu de Valère Novarina donnée le 7 au soir dans la Cour d'honneur du Palais des Papes. Le dimanche 8, elle participera avec Jan Figel (commissaire européen pour l'éducation, la formation, la culture et la jeunesse) au débat À quoi peut servir une politique culturelle en Europe organisé dans le cadre des "Rencontres Culture Europe".

----

Festival d'Avignon du 06 au 27 juillet 2007. Espace Saint Louis, 20 rue du Portail Boquier 84000 Avignon, Tél 04.90.27.66.50.