Apple iTunes
Apple iTunes

Les Music Store en ligne captent progressivement le marché de la musique alors que les ventes de CD continuent de décliner. L'iTunes d'Apple est ainsi non seulement devenu le 1er disquaire numérique au monde mais aussi le 3e plus gros magasin vendeur de musique aux Etats Unis, tous formats confondus, avec 9,8% de parts de marché. Selon une étude du cabinet NPD portant sur le 1er trimestre 2007 et menée auprès de 40.000 consommateurs américains, iTunes se classe désormais en troisième position des vendeurs de musique, juste derrière les chaînes américaines de grande distribution que sont Wal-Mart (15,8% de parts de marché) et Best Buy (13,8%). Le géant de l'e-commerce de produits culturels, Amazon, est lui relégué à la quatrième place avec seulement 6,7% de parts de marché malgré le lancement de sa plate-forme musicale qui tente de concurrencer iTunes Plus, le nouveau service d'Apple qui a passé un accord avec EMI et vend depuis le mois de mai des morceaux de musique sans DRM (système de protection) en format haute qualité. En moins de deux ans Apple a progressé de la 14e à la 3e place dans le Top10 des vendeurs de musique. La firme de Steve Jobs pourrait rapidement confirmer sa domination et devenir numéro 1 du secteur avec la mise sur le marché ce trimestre de son très attendu iPhone, appareil multifonctions qui combine les usages du téléphone mobile, de l'assistant personnel, de l'appareil photo/vidéo et du baladeur numérique. Si le succès de l'iPhone se confirme, il est en effet à prévoir qu'iTunes Store devienne un portail mondial incontournable distribuant de multiples services et produits numériques tant pour mobiles que pour baladeurs et ordinateurs.

NPD précise que la boutique en ligne d'Apple bénéficie de son immence parc de baladeurs numériques iPod dont les ventes ont explosé durant la saison de Noël dernier — plus de 21 millions d'exemplaires vendus — et du ralentissement des ventes de CD qui ont elles chuté de 20% au premier trimestre 2007. Selon d'autres analystes la vente de musique sur support physique devrait encore chuter d'au moins 15% dans les mois à venir.