Jean-Marie Colombani
Jean-Marie Colombani

Jean-Marie Colombani est né le 7 juillet 1948 à Dakar (Sénégal). Il a suivi des études de Droit et de Sciences politiques à Paris avant d'entrer comme journaliste à l'ORTF en 1973 puis au Monde en 1977.

Nommé rédacteur en chef du quotidien en 1990, puis adjoint au directeur de la rédaction en 1991, Jean-Marie Colombani est devenu directeur de la publication et président du directoire du groupe Le Monde depuis 1995. Il collabore au magazine Challenges et co-anime des émissions sur RTL, France Culture, France 2 et TF1. Il est membre du club Le Siècle, administrateur de l'Institut régional d'administration de Bastia et a, entre autres distinctions, reçu le prix 2002 de la Carpette anglaise (décerné aux élites françaises qui favorisent la langue anglaise au détriment du français) pour avoir lancé en France un supplément hebdomadaire du Monde tiré du New York Times sans aucune traduction.

Jean-Marie Colombani a appelé à voter pour Ségolène Royal, candidate du Parti Socialiste à l'élection présidentielle de mai 2007. Il est l'auteur d'une quinzaine d'essais politiques, dont notamment: Contradictions (Entretiens avec Anicet Le Pors, 1984), Double Calédonie (1985 et 1999), Portrait du président ou le monarque imaginaire (1985), Le mariage blanc (avec Jean-Yves Lhomeau, 1986), Questions de confiance (Entretiens avec Raymond Barre, 1987), Les héritiers (avec Jean-Yves Lhomeau, 1989), La France sans Mitterrand (1992), La gauche survivra-t-elle aux socialistes ? (1994), Le double septennat de François Mitterrand, dernier inventaire (avec Hugues Portelli, 1995), De la France en général et de ses dirigeants en particulier (1996), Le Résident de la République (1998), La Cinquième ou la République des phratries (avec Georgette Elgey, 1999), Les infortunes de la République (2000), Tous Américains ? (2002), France-Amérique, Déliaisons dangereuses (avec Walter Wells, 2004).