Ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale
Ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale

Après avoir rencontré mardi dernier Brice Hortefeux, en charge désormais du très contesté ministère de l'Immigration et de l'Identité nationale, les huit chercheurs démissionnaires de la Cité Nationale de l'Histoire de l'Immigration (CNHI) ont tenu vendredi 1er juin une réunion publique à l'Ecole des Hautes Études en Sciences Sociales (EHESS). Ils ont annoncé la poursuite de leur mouvement et rappelé les divers éléments qui les opposent à la mise en place de ce très inquiétant ministère voulu par Nicolas Sarkozy et ses 20% d'électeurs d'extrême-droite.

Faisant le point sur les domaines de compétences attribués à cette nouvelle administration, ils n'ont pu que faire part de leur malaise en constatant que le seul précédent historique en la matière est le fameux Commissariat général aux questions juives du gouvernement de Vichy. L'historien Patrick Weil a déploré la banalisation de l'intitulé qui juxtapose sans complexe "Immigration" et "Identité nationale", auquel le gouvernement Fillon a rajouté les termes "Intégration" et "Co-développement", histoire de pouvoir répondre sémantiquement de façon "rassurante" à tous les publics. Il a également estimé très grave le fait que le ministère des Affaires étrangères perde aujourd'hui sa tutelle sur les demandes d'asile, gérées notamment par l'Office Français de Protection des Réfugiés et des Apatrides (OFPRA), au profit de ce nouveau ministère de l'Immigration qui exercera également — c'est une première — une compétence partagée avec le ministère de la Culture sur la Direction de la mémoire, du patrimoine et des archives (DMPA).

Fort du soutien de nombreuses organisations (LDH, MRAP, TERRA, FSU, FASTI, GISTI, IACD, ALIF, ATMF, CRAN, PCF, LCR, CIEMI, Autremonde, SUD Education, Cedetim, RESF, etc.), le groupe d'historiens démissionnaires lance plusieurs initiatives dont notamment la création d'un site web, Upolin (Usages politiques de l'identité nationale, www.upolin.org), destiné à informer le public sur les recherches et les réflexions menées sur l'histoire des nationalismes, des xénophobies et des discriminations. Il lance également une pétition réclamant la suppression de la notion d'"identité nationale" dans le titre et les attributions du ministère dirigé par Brice Hortefeux, estimant qu'un Etat démocratique voulant réellement lutter contre l'antisémitisme, le racisme et la xénophobie n'a aucune légitimité à encadrer une telle notion.