J. K. Rowling
J. K. Rowling

Les riches heures du Harry Potter de la romancière britannique Joanne Kathleen Rowling se suivent et se ressemblent. Le site de ventes en ligne Amazon vient d'enregistrer son 1er million de pré-commandes pour le 7e et dernier volet des aventures, Harry Potter ant the Deathly Hallows (Harry Potter et les Sanctuaires de la mort), qui doit sortir le 21 juillet prochain en langue anglaise.

Plus de 620.000 exemplaires aux Etats-Unis (éditions Scholastic) et 250.000 au Royaume-Uni (éditions Bloomsbury) ont déjà été commandés par les fans, selon le cyber-marchand qui précise que ce chiffre est largement supérieur à celui obtenu en 2005 lors de la sortie du 6e tome. Trois mois seulement ont été nécessaires pour atteindre ce chiffre impressionnant alors qu'il en avait fallu six pour Harry Potter and the Half-Blood Prince (Harry Potter et le Prince de sang-Mélé).

Amazon fête la bonne nouvelle en baissant encore de 90 cents le prix de vente du livre qui peut désormais être acheté au prix de 17,99 dollars US, soit une réduction de 50% par rapport au prix officiel de vente en librairie. Guerre des prix oblige, les grandes chaînes de librairie anglo-saxonnes comme Waterstone ou WH Smith doivent s'aligner sur ces prix discount, sacrifiant la totalité de leur marge et même vendant à perte pour rester concurrentes face à Amazon, ce qui n'arrange pas leurs affaires déjà déclinantes malgré les chiffres records de pré-commandes qu'elles enregistrent elles aussi.

La mise en vente en librairie de Harry Potter and the Deathly Hallows coïncidera avec la sortie dans les salles de cinéma du monde entier de Harry Potter et l'Ordre du Phoenix, cinquième film tiré de la série.