George Sand
George Sand

Le président de l'Assemblée Nationale, Jean-Louis Debré, et le ministre de la Culture, Jean-Jacques Aillagon, ont lancé mardi 3 février l'année George Sand, dont on célèbre en 2004 le bicentenaire de la naissance. Cette femme d'exception, née Aurore Dupin le 1er juillet 1804, ardent défenseur des idéaux républicains et plébiscitée par ses contemporains, est pourtant encore quelque peu méconnue. Il n'existe même pas d'édition achevée des 244 oeuvres que compte sa bibliographie complète. Celle-ci (contes, nouvelles, romans féministes, sociaux ou paysans comme La petite Fadette, théâtre, articles et 30.000 lettres figurant parmi "les plus belles correspondances de notre histoire littéraire" selon Reine Prat, qui coordonne l'opération) est aussi foisonnante que les rencontres avec Chopin, Liszt, Balzac, Delacroix, Gautier, Tourgueniev ou Flaubert, qu'elle organisait dans sa maison de Nohant (Indre) où elle est décédée le 8 juin 1876. De nombreuses manifestations sont prévues toute l'année: colloques, lectures, expositions et spectacles, notamment lors de la Journée des femmes et du Printemps des Poètes en mars. Un hommage national et des journées d'anniversaire dans son cher Berry lui seront rendu les 2 et 4 juillet.