O.J. Simpson
O.J. Simpson

L'Affaire O.J. Simpson a commencé le 12 juin juin 1994 à Los Angeles, lorsque Nicole Brown — ex-épouse d'O.J. Simpson dont elle était divorcée depuis 1992 après l'avoir accusé de violences conjugales --, et son ami Ron Goldman, sont retrouvés poignardés. Orenthal James Simpson, né en 1947, ancien joueur professionnel de football américain devenu acteur de cinéma, est suspecté puis mis en examen. Malgré un certain nombre de preuves accablantes, ses avocats de haut vol payés une fortune parviennent à introduire le doute sur sa culpabilité et à mobiliser une partie de l'opinion, notamment de la communauté noire américaine qui dénonce un procès raciste. Au terme d'un feuilleton judiciaire hypermédiatisé qui dura huit mois, ils font acquiter leur client qui risquait la peine de mort. O. J. Simpson, innocenté au pénal le 3 octobre 1995 devant 100 millions de téléspectateurs, a toutefois été condamné, dans un jugement civil rendu le 4 février 1997, à payer 33,5 millions de dollars de dommages aux familles des victimes. Clamant son innocence, il a toujours refusé de payer le dédommagement et s'est réfugié en Floride où il a mis sa fortune à l'abri des saisies. Le crime n'a jamais été élucidé par la police.