Assia Djebar
Assia Djebar

Née à Cherchell le 04 août 1936, à l'ouest d'Alger, Assia Djebar, de son vrai nom Fatima-Zohra Imalyène, est la première femme à avoir été admise à Normale Supérieure (en 1955) et le premier auteur maghrébin à être élu à l'Académie Française (en 2005). Docteur ès lettres, elle a enseigné l'histoire à Alger puis le cinéma et la littérature en France et aux Etats-Unis. Elle est lauréate en 2000 du prestigieux prix allemand de la Paix, nommée commandeur des Arts et des Lettres en 2001, et est régulièrement pressentie pour le Prix Nobel de Littérature.

Assia Djebar a beaucoup écrit sur la condition de la femme musulmane. Elle est l'auteur de nombreux ouvrages (La soif, Les impatients, Les enfants du nouveau monde, Rouge l'Aube, L'amour, la fantasia, Ombre sultane, Loin de Médine, Les femmes d'Alger dans leur appartement, Oran, langue morte,...) qui plaident pour la démocratie ou les droits des femmes, et de plusieurs films parmi lesquels La Nouba des femmes du mont Chenoua, sur la tribu de sa mère, primé en 1979 au Festival de Venise. Elle est mariée avec l'écrivain algérien Malek Alloula.