Philip Roth
Philip Roth

Né à Newark (New Jersey) le 19 mars 1933, Philip Roth a étudié à l'université de Bucknell puis à Chicago avant de devenir professeur de littérature à l'université de Pennsylvanie. Il a publié en 1960 son premier recueil de nouvelles, Goodbye, Columbus, immédiatement récompensé par le National Book Award. Philip Roth est l'auteur de nombreux livres ironiques sur la société juive américaine, dont entre autres Portnoy et son complexe (qui lui apportera la consécration internationale en 1969), Ma vie d'homme (1974), Professeur de désir (1977), Zuckerman délivré (1982), La Leçon d'anatomie (1985), A Contrevie (1986), Opération Shylock (1993), Pastorale américaine (1997, Prix Pulitzer), La Tache (2000, prix Médicis étranger en France en 2002), La Bête qui meurt (2001) et Le complot contre l'Amérique (2004).

L'oeuvre de Philip Roth, largement autobiographique, met en scène une sorte de double littéraire, Nathan Zuckerman, qui revient dans la plupart des romans et dont l'activité incessante est de se défendre contre "les femmes, les rabbins, les hommes politiques, les psychanalystes et les critiques littéraires".