Reporters sans frontières
Reporters sans frontières

Un an après les premières arrestations de dissidents à la Havane, l'organisation Reporters sans frontières publie Cuba, le livre noir aux éditions de La Découverte.

Le livre "montre le vrai visage de Cuba en rappelant le sort qui est réservé à ceux qui y ont simplement réclamé la démocratie", souligne RSF qui a rassemblé dans cet ouvrage, outre ses propres documents, plusieurs rapports d'organisations de défense des droits de l'homme comme Amnesty International, la Commission Cubaine des Droits de l'Homme, Human Rights Watch et Pax Christi Pays-Bas. Au printemps 2003, Fidel Castro avait en effet lancé une vague de répression contre près d'une centaine de dissidents journalistes, militants des droits de l'homme, syndicalistes, bibliothécaires et écrivains, qui furent arrêtés et condamnés à de très lourdes peines. 1453 années de prison au total furent prononcées contre ces militants, le plus souvent pour "activités contre l'intégrité et la souveraineté de l'Etat".

Le poète et journaliste Raul Rivero a notamment écopé de 20 ans de prison au cours d'un sommaire procès à huis clos. Le livre propose également divers documents et articles pour mieux comprendre la politique du régime castriste contre "les agents de l'impérialisme américain" ainsi qu'une série de portraits des journalistes emprisonnés.

Reporters sans frontières organise par ailleurs le jeudi 18 mars, au Parlement Européen de Bruxelles, une conférence de presse "L'Europe dit non à la répression à Cuba", patronnée par Bronislaw Geremek et Bernard-Henri Lévy. Un Comité de soutien à Raul Rivero et aux dissidents cubains, présidé par Jorge Semprun, a aussi pour objectifs de mener des actions concrètes en faveur de la libération des journalistes emprisonnés à Cuba.

-------

Reporters sans Frontières, Cuba, le livre noir (Éditions La Découverte).