Truman Capote
Truman Capote

Truman Capote est né à La Nouvelle Orléans (Louisiane, Etats-Unis) le 30 septembre 1924. Il est le fils d'une femme légère et d'un petit escroc dont il reniera le nom (son vrai nom est Truman Strecfus Persons), abandonné à l'âge de cinq ans et élevé par ses trois tantes maternelles dans une plantation de l'Alabama.

Petit, efféminé, maniéré, affligé d'une voix de bébé, Truman Capote connaît de brutales expériences homosexuelles dès l'enfance mais possède de nombreux talents dont un esprit éminemment caustique, une mémoire prodigieuse et une grande virtuosité littéraire. Il suit des études dans un collège de Manhattan, devient danseur, peintre, puis entre comme rédacteur au New Yorker. Il commence à publier ses premières nouvelles dans les magazines new-yorkais à partir de 1945. Sa carrière est lancée et il connaît le succès dès la publication de son premier roman, Les domaines hantés (1948), suivi de un arbre de nuit (1950), La Harpe d'herbes (1951), les Muses parlent (1956) et Petit déjeuner chez Tiffany (1958, qui sera plus tard immortalisé par Audrey Hepburn dans le célèbre film Diamants sur canapé de Blake Edwards).

Très mondain, Truman Capote est un personnage en vogue de la scène culturelle new-yorkaise des années '50. Il se voit très bien en Marcel Proust américain jusqu'à la période de son aventure créative avec De sang froid, publié en 1966. Devenu riche, célèbre et plus que jamais excentrique, il célèbre son succès dans de fastueuses fêtes qui s'estompent rapidement. Avec Prières exaucées, il tente de compiler une série de ragots corrosifs sur la société huppée qu'il fréquente alors (de Marilyn Monroe à Andy Warhol), mais il ne parvient pas à achever ce roman qu'il voulait comme une nouvelle Recherche du temps perdu. Les trois premiers chapitres publiés dans Esquire en 1975 suscitent un scandale chez ses amis trahis et la suite ne verra pas le jour. Il continue d'écrire mais ne parvient plus vraiment à terminer aucun livre après De sang froid, sauf peut-être Musique pour caméléons, publié comme un dernier sursaut littéraire en 1980.

Alcoolique, cocaïnomane, dépressif, Truman Capote décline progressivement et meurt à Los Angeles le 25 août 1984, à l'âge de 59 ans.