Jonathan Littell
Jonathan Littell

Jonathan Littell est né le 10 octobre 1967 à New York. Fils du journaliste et écrivain juif américain Robert Littell, auteur de best-sellers (des romans d'espionnage pour la plupart consacrés à la Guerre froide), il a suivi ses études secondaires au Lycée Fénelon de Paris, où il a passé le Bac en 1985, avant de continuer ses études à l'université de Yale (Etats-Unis) dont il sortira diplômé en Art et littérature. En 1989, il publie aux éditions A Signet Book un récit de Science-fiction, intitulé Bad Voltage, dont l'action se déroule en partie dans les Catacombes de Paris. Il s'investit parallèlement dans l'action humanitaire et travaillera pendant une quinzaine d'années sur diverses zones de conflit, notamment en Bosnie-Herzegovine, en Tchétchénie et en Afghanistan, pour des ONG comme entre autres Action Contre la Faim (ACF). A partir de 2001, il décide de se consacrer entièrement à la rédaction de son roman, Les Bienveillantes, qui transcrit à la première personne la confession d'un officier nazi exterminant sans état d'âme des Juifs pendant la Seconde Guerre mondiale. Écrit directement en français et publié en août 2006 chez Gallimard, le livre de plus de 900 pages est propulsé par une intense campagne médiatique qui use de tous les superlatifs et compare le jeune auteur aux plus grands écrivains de l'histoire mondiale de la littérature. Les Bienveillantes devient un immense succès de librairie. Il figure sur les sélections des six plus grands prix littéraires français et remporte le Grand Prix du Roman de l'Académie Française et le Prix Goncourt 2006. Jonathan Littell, de nationalité américaine, a demandé deux fois à être naturalisé français mais sa requête a été refusée par les services administratifs avant d'être accordée par privilège spécial le 09 mars 2007 en raison de sa nouvelle notoriété. Il vit actuellement à Barcelone avec sa femme et ses deux enfants.