J. K. Rowling
J. K. Rowling

Harry Potter and the Deathly Hallows (Harry Potter et les Sanctuaires de la mort), de la romancière britannique Joanne Kathleen Rowling, ne sera publié que le 21 juillet prochain mais c'est déjà l'évènement littéraire mondial de l'année 2007. Son lancement en version originale de langue anglaise par ses éditeurs Bloomsbury (Grande-Bretagne), Scholastic (Etats-Unis) et Raincoast Books (Canada) coïncidera avec la sortie dans les salles de cinéma monde entier du cinquième film adapté de l'oeuvre, Harry Potter et l'Ordre du Phoenix (sur les écrans français dès le 11 juillet). La simple annonce de la date de sortie du livre a fait grimper de 2,2% le titre de Bloomsbury à la bourse de Londres.

J.K. Rowling et son éditeur Bloomsbury, désormais tous les deux multi-milliardaires, fêteront avec forces réjouissances ce septième et dernier tome qui sonne à la fois le dixième anniversaire et l'épilogue de la série. Depuis Harry Potter and the Philosopher's Stone (Harry Potter à l'école des Sorciers), sorti en 1997, plus de 325 millions d'exemplaires des 6 volumes d'aventures de Harry Potter ont été vendus dans le monde et la saga est maintenant traduite en 64 langues, dont le latin. Harry Potter et le Prince de sang mêlé (tome 6) a battu le record du meilleur démarrage de vente dans l'histoire de l'édition: lors de sa sortie en juillet 2005, plus de 9 millions d'exemplaires ont été vendus dès le premier jour rien qu'aux Etats-Unis et en Grande-Bretagne. Six mois avant sa sortie, Harry Potter and the Deathly Hallows est quant à lui d'ores et déjà au sommet du palmarès de ventes des librairies en ligne Amazon et Barnes & Noble, soit en hausse de 547% par rapport au tome 6 qui lui n'avait donné lieu qu'à "seulement" un million et demi de pré-commandes.

La fin annoncée de cette série culte n'enthousiasme toutefois pas les fans du petit sorcier. Les centaines de milliers de blogs et de forums internet consacrés à Harry Potter ne cessent de se lamenter et de bruisser de rumeurs d'où sourd une immense crainte: Dans la lutte qui oppose à mort Voldemor et Harry, lequel des deux personnages devra-t-il mourrir ? car l'un des deux doit périr au terme de la saga, c'est J. K. Rowling elle-même qui l'a annoncé sur son site internet en précisant que le chapitre final est déjà écrit depuis 1990. "Le prix doit être payé, il s'agit ici du mal absolu. On ne supprime pas les personnages secondaires, n'est-ce pas? On vise les héros, c'est ce que je fais", a-t-elle déclaré. Waterstone's, une chaîne de librairie anglaise, a annoncé qu'elle allait mettre en place une assistance téléphonique pour les lecteurs désespérés afin de leur venir psychologiquement en aide. Les bookmakers anglais, eux, engrangent les paris. Quant à Daniel Radcliffe, l'acteur âgé aujourd'hui de 17 ans qui incarne le personnage d'Harry Potter sur grand écran, il fait actuellement fureur sur la scène londonienne dans une pièce de théâtre, Equus, où il joue nu avec sa partenaire féminine une scène de relations sexuelles.