Emmanuelle Laborit
Emmanuelle Laborit

La comédienne Emmanuelle Laborit ouvre cette semaine au public les portes de son centre de recherche et de création pour sourds, l'International Visual Theater (IVT), désormais installé dans les locaux rénovés du théâtre de la Cité Chaptal (Paris 9e). Le lieu sera inauguré mercredi 17 janvier en présence du ministre de la Culture, Renaud Donnedieu de Vabres, et du maire de Paris, Bertrand Delanoë.

L'association dirigée par Emmanuelle Laborit dispose ainsi dans ce petit immeuble de 3 étages d'une salle de spectacle de 185 places et de locaux pour abriter ses activités d'enseignement et de recherche autour du théâtre et de la Langue des Signes Française (LSF). Emmanuelle Laborit entend en faire un lieu ouvert à tous, spectateurs comme metteurs en scène et comédiens entendants ou sourds, et y explorer tous les genres du spectacle vivant. Au programme de la première saison: K Lear de Marie Montegani d'après Shakespeare avec Emmanuelle Laborit dans le rôle de Cordélia, Le Verre d'eau de Francis Ponge, Les Fables de La Fontaine (spectacle de marionnettes), Actes avec ou sans paroles de Samuel Beckett, Le Réveil de Dario Fo et Franca Rame, Le Grand Cahier d'Agota Kristof et Thank's France, un one-man-show d'Alfredo Corrado.

Avant l'International Visual Theatre, l'ancienne chapelle de la cité Chaptal transformée en 1895 en salle de spectacles hébergea pendant 65 ans le célèbre Théâtre du Grand-Guignol puis à partir de 1962 le Théâtre 347. Vers la fin des années '90 elle accueillit les étudiants de l'École Nationale Supérieure des Arts et Techniques du Théâtre (Ensatt) avant de devenir un squat d'artistes et de comédiens. L'immeuble fut finalement racheté en 2004 par la mairie de Paris qui décida d'y installer l'IVT, qui se trouvait sans domicile fixe depuis son départ du Château de Vincennes. Les travaux de rénovation, financés par l'Etat, la région et la municipalité, ont coûté près de trois millions d'euros.