Google Livres
Google Livres

Au grand dam des anti-Google français, l'Europe se laisse séduire bibliothèque après bibliothèque par Google livres. Après la bibliothèque de l'Université Complutense de Madrid et la Bibliothèque Bodléenne de l'Université d'Oxford, c'est aujourd'hui la Bibliothèque Nationale de Catalogne et quatre bibliothèques catalanes affiliées (Bibliothèque Montserrat, Bibliothèque du Séminaire de Barcelone, Centre Excursionniste de Catalogne et Bibliothèque de l'Ateneu de Barcelone) qui confient à Google le soin de numériser et de diffuser leurs très riches fonds sur internet.

De Ramon Llull à Angel Guimera en passant par Maria Aguilo i Fuster et Jacint Verdaguer l'amateur de littérature et de culture catalane pourra ainsi bientôt consulter gratuitement plus de 300.000 ouvrages en langue catalane, libres de droits d'auteur, qui viendront s'ajouter aux collections en langue castillane, italienne, française, italienne, latine, anglaise et allemande. Pour Dolors Lamarca, Directeur de la Bibliothèque Nationale de Barcelone, "Autrefois, seuls ceux qui pouvaient se rendre dans notre bibliothèque avaient la possibilité de consulter nos livres. Désormais, tous ceux qui s'intéressent aux très nombreux titres conservés dans nos bibliothèques pourront y avoir accès en ligne (...). Ce formidable pas en avant va permettre aux lecteurs du monde entier de découvrir et d'accéder à la riche histoire de la littérature espagnole, sud-américaine et catalane."

Reg Carr, Directeur Emérite de la bibliothèque Bodléenne d'Oxford (Royaume-Uni), s'est quant à lui réjoui de voir les bibliothèques de Madrid et Barcelone rejoindre le vaste projet de bibliothèque numérique de Google Books. Pour lui, "Les livres appartenant au domaine public doivent se trouver là où chacun peut en faire usage", c'est-à-dire "qu'on le veuille ou non, sur Internet", ajoutant que "aller à l'encontre de l'inexorable marche du progrès, c'est tomber dans l'erreur du roi Canut, qui fut bien obligé de reconnaître que même le roi d'Angleterre ne pouvait contrôler le mouvement des vagues."

Google Livres, lancé fin 2004, a pour ambition de numériser et de mettre en ligne gratuitement sur internet 15 millions de livres du monde entier avant 2010. Outre Madrid, Barcelone et Oxford, le projet a déjà rallié le soutien des bibliothèques universitaires de Californie (plus grande bibliothèque universitaire du monde), du Michigan, de Virginie, du Wisconsin, de Harvard, de Stanford ainsi que la bibliothèque Publique de New York et la bibliothèque du Congrès des Etats-Unis.