Apple iPhone
Apple iPhone

Le buzz autour des nouvelles technologies d'Apple avait rarement été aussi nourri qu'en ce début d'année 2007 malgré le culte du secret entretenu par la firme de Cupertino. Et le Keynote annuel de Steve Jobs, tenu ce mardi 09 janvier à l'inauguration du Macworld Conference & Expo de San Francisco sous une immense affiche de l'entreprise proclamant: "Les trente premières années n'étaient qu'un début. Bienvenue en 2007", n'a pas déçu les macmaniaques. Ils attendaient depuis plusieurs mois avec impatience les annonces de lancement de deux produits révolutionnaires, l'iPhone et l'iTV, sans nul doute destinés à devenir, à la suite du désormais incontournable iPod, de nouvelles grandes stars internationales du marché informatique. Ils les ont eu.

L'iPhone est un appareil communicant combinant les fonctions de téléphone portable, de baladeur musical, d'appareil photo et de PDA pouvant se connecter sur internet et se synchroniser à des ordinateurs pour échanger fichiers musicaux, carnets d'adresses, agenda, etc. D'un poids de 135 grammes et d'une épaisseur de 11,6 mmm pour 115 mm de long sur 61 mm de large, il n'a pas de clavier mais est doté d'un écran tactile de 8,9 cm de diagonale qui affiche les menus de navigation ainsi que les contenus tels par exemple les courriers électroniques pouvant être consultés en mode IMAP ou POP 3. L'appareil, également capable de lire des vidéos, fonctionne en multitâches sur le système Mac OS X. Il est compatible avec les normes GSM et Edge et est muni d'une double connectique WiFi et Bluetooth. Deux modèles seront proposés, l'un avec une capacité de stockage de 4 GB de mémoire flash et l'autre de 8 GB, vendus respectivement 499 et 599 dollars. Côté autonomie, Apple annonce cinq heures en utilisation courante et environ seize heures d'écoute audio seule. L'opérateur américain de téléphonie mobile partenaire d'Apple est Cingular Wireless, filiale d'AT&T.

L'Apple TV est lui un boîtier multimedia à liaison sans fil permettant de consulter en streaming sur un téléviseur de salon des contenus audiovisuels en tous genres — musiques, films, photos, émissions télévisées, podcasts, etc — stockés sur les ordinateurs de la maison ou à distance sur des serveurs internet tels que bien évidemment iTunes Store, la boutique de vente en ligne d'Apple. Equipé d'un disque dur de 40 Go il sera vendu 299 dollars aux Etats-Unis.

Apple — qui abandonne le mot "computer" dans sa raison sociale pour s'appeler désormais Apple inc, histoire sans doute de symboliser son entrée sur ces secteurs comme la téléphonie et l'internet mobile qui ne relèvent plus uniquement de l'informatique — lancera l'iPhone aux Etats-Unis en juin prochain et en Europe dans le courant du quatrième trimestre 2007. L'Apple TV sera lui lancé dès le mois prochain aux Etats-Unis.

Parmi les autres annonces importantes de la firme à la pomme, on note l'arrivée sur iTunes du catalogue de films de la Paramount aux côtés de celui de Disney déjà présent et la confirmation de la sortie très prochaine de Leopard (Mac OS X 10.5), la future version du système d'exploitation du Mac. De nouvelles versions des suites de logiciels multimedia iLife et bureautique iWork devraient également sortir sous peu.

Dès l'annonce de lancement de l'iPhone l'action Apple a bondi, gagnant immédiatement 7% sur le Nasdaq, le marché de cotation des valeurs technologiques de la bourse de New York. Il faut dire que Apple ne vise modestement que 1% du marché des téléphones portables, se fixant pour objectif très raisonnable de vendre dix millions d'iPhones d'ici la fin 2008. D'autre part les chiffres donnés par Steve Jobs quant aux résultats de l'entreprise en 2006 ne peuvent qu'encourager les investisseurs. Apple a en effet vendu plus de 70 millions d'iPod depuis son lancement il y a environ cinq ans et détient aujourd'hui près de 75% du marché américain des baladeurs musicaux (contre 2% pour le Zune de Microsoft). Plus de deux milliards de titres à 99 cents l'unité ont en outre été vendus sur la plateforme iTunes qui a également commercialisé 50 millions de séries TV depuis sa récente ouverture à la vidéo. Le tout fait passer iTunes Store devant Amazon et représente quelque 62% des parts de marché de la vente de musique en ligne. Du côté des ventes de micro-ordinateurs, c'est également Apple qui connaît la plus forte progression parmi toutes les marques, 50% de ses nouvelles machines équipées de processeurs intel étant désormais vendues à des "switchers", c'est-à-dire des anciens utilisateurs de PC sous Windows de Microsoft migrant vers le Mac.