Bono
Bono

Le chanteur irlandais du groupe de rock U2, Bono, 46 ans, rejoint la liste des personnalités anoblies par la reine Elizabeth II d'Angleterre à l'occasion de la nouvelle année. En reconnaissance du pays pour son travail humanitaire et son oeuvre musicale, l'artiste militant se voit élevé au rang de Knight Commander of the Most Excellent Order of the British Empire (Chevalier de l'Excellentissime Ordre de l'Empire Britannique), l'une des plus prestigieuses distinctions de la monarchie anglaise. Le titre de Chevalier Commandeur de l'Empire Britannique est — derrière Chevalier Grand-Croix — le second sur les cinq grades que compte cet Ordre fondé en 1917 par le roi George V. N'étant pas citoyen britannique (L'Irlande ne fait pas partie du Commonwealth), Bono reçoit cette distinction seulement à titre honoraire, c'est-à-dire qu'elle ne lui confère pas le droit de se faire appeler "Sir". La médaille lui sera remise par l'ambassadeur de Grande-Bretagne en Irlande, David Reddaway, lors d'une cérémonie qui se tiendra à Dublin début janvier.

Le Premier ministre britannique Tony Blair a salué l'évènement dans un courrier au chanteur, estimant qu'il mène depuis plusieurs années un "remarquable travail humanitaire" et qu'il a joué un "rôle inestimable" dans le Live 8, ce concert intercontinental géant organisé pour lutter contre la pauvreté lors du sommet du G8 de Gleneagles (Ecosse), en juillet 2005.

Sur son site internet Bono se dit "très flatté" d'être ainsi récompensé, en particulier si cette distinction, comme la Légion d'Honneur française qu'il a reçue des mains de Jacques Chirac en 2003, peut lui ouvrir des portes et faire avancer son action contre l'extrême pauvreté en Afrique.

Un autre chanteur de rock irlandais, Bob Geldof, engagé lui aussi dans la défense des droits de l'homme et la lutte contre les inégalités Nord-Sud, s'était vu décerner la même décoration en 1986. Parmi les autres personnalités non-britanniques ayant été anoblies par la reine Elizabeth II au cours des dernières années figurent notamment l'ex-PDG de Microsoft Bill Gates, le cinéaste américain Steven Spielberg, l'ancien maire de New York Rudolf Giuliani, le chanteur d'opéra espagnol Placido Domingo et le traqueur de nazis Simon Wiesenthal.