Auguste Rodin
Auguste Rodin

Le Musée Rodin revient sur l'oeuvre graphique peu connue d'Auguste Rodin et consacre une exposition aux dessins et aquarelles érotiques réalisés par le sculpteur entre 1890 et 1917. Cinq sculptures et quelque 140 dessins colorés, lascifs, sensuels et totalement impudiques y illustrent la fascination du père de la sculpture moderne — réputé aussi un tantinet obsédé sexuel — pour le nu féminin.

Ce pan singulier de l'oeuvre, qui fait penser par certains côtés aux dessins d'Egon Schiele mais rappelle aussi les univers de Dante et de Baudelaire (Les Fleurs du Mal) qui inspirèrent si fortement l'artiste tout au long de sa carrière, débuta tardivement vers 1890, après une décennie presque toute entière consacrée aux sombres dessins liés à l'exécution de La Porte de l'Enfer. Elle se poursuivit jusqu'à sa mort en 1917, à l'âge de 77 ans. Sur ses 9.000 dessins répertoriés, Rodin en a réalisé les deux tiers pendant cette dernière période de sa vie où l'érotisme et le modèle vivant libèrent sa puissance créatrice.

Ses modèles féminins — de Camille Claudel à la duchesse de Choiseul, mais surtout des danseuses comme Isadora Duncan, Hanako ou Aldo Moreno entre quelques centaines de jeunes femmes — devaient s'exhiber pour lui dans les poses les plus acrobatiques et les moins académiques, en train de se déshabiller, de se laver ou de se caresser, le plus souvent jambes grandes ouvertes. Le sexe féminin occupe le centre visuel de la plupart de ces 140 oeuvres créées selon diverses techniques (mine de plomb, aquarelle, gouache), dessinées de façon spontanée par l'artiste qui ne quittait pas son modèle du regard et rehaussées de rose, d'ocre ou de rouge sang. Tous ces dessins ne relèvent en rien de travaux préparatoires à des sculptures mais se présentent comme des oeuvres à part entière s'inscrivant dans une recherche de la pure forme érotique du nu féminin. Où se termine le nu, où commence l'érotisme ? telle est question posée par Rodin, Les figures d'Eros.

------

Rodin, Les figures d'Eros, Dessins et aquarelles érotiques 1890-1917, Musée Rodin 77-79 rue de Varenne 75007 Paris, Tél 01.44.18.61.10, du 22 novembre 2006 au 18 mars 2007. Catalogue de l'exposition, constitué de cinq essais sur la relation de Rodin avec le corps par Dominique Viéville, Hélène Pinet, Christina Buley-Uribe, Claudine Mitchell et Aline Magnien (Éditions du Musée Rodin). A lire également: Auguste Rodin, dessins et aquarelles de Christine Buley-Uribe et Antoinette Le Normand-Romain (Éditions Hazan).