Kaamelott
Kaamelott

L'univers de Kaamelott, la série TV humoristique de format court qui fait fureur chaque soir sur M6 depuis janvier 2005, se décline désormais en divers produits dérivés qui semblent bien partis pour cartonner tout autant que le feuilleton. Après le coffret DVD — l'intégrale de Kaamelott, Livre I, II et III, en trois DVD plus un en bonus comprenant le teaser du tome IV, 800.000 exemplaires mis en vente le 08 novembre — avant la sortie en long-métrage programmée sur les écrans de cinéma (2007) et le jeu vidéo (2008), voici la série d'albums de Bande Dessinée.

Ecrit par Alexandre Astier, dessiné par Steven Dupré, colorié par Benoît Bekaert et édité par Casterman qui en tire 150.000 exemplaires, le premier des Kaamelott version BD, intitulé L'armée du Nécromant sortira en librairie le 27 novembre, juste à temps pour les cadeaux de Noël. Il s'agit d'une histoire inédite complète inspirée de la série télé, c'est-à-dire de l'inénarrable quête du Saint Graal par les Chevaliers de la Table Ronde. Les mêmes personnages du royaume médiéval de Camelot y sont présents, du Roi Arthur à la Reine Guenièvre, en passant par Lancelot du Lac, Merlin l'Enchanteur et autres héros de la légende arthurienne, l'un des plus grand chef d'oeuvre de la littérature occidentale revisité par l'humour décalé et la langue très "audiardienne" d'Alexandre Astier. Alors que le royaume se trouve envahi par des zombies égarés, Arthur et ses fidèles chevaliers remontent à la source du mal, un nécromant qui ressuscite les morts pour lever une armée contre le roi des deux Bretagnes. L'affaire est délicate et les zombies pas piqués des vers. Comme dans la série TV, le ressort comique vient du décalage entre l'imagerie épique de la légende et la platitude des situations réelles vécues au quotidien par des héros qui ne sont pas vraiment des flèches.

Kaamelott, le feuilleton TV d'ores et déjà programmé jusqu'en 2008 et vendu à 25 chaînes de télé étrangères, a été créé en 2004 par Alexandre Astier, à la suite de son premier court métrage intitulé Dies Irae qui s'inspirait du même thème médiéval. Le feuilleton, produit par Calt Productions (dirigé par Jean-Yves Robin), compte déjà 400 épisodes (soit quatre "Livres") sur 700 prévus au total. Il est diffusé sur M6 chaque soir à 20H40 depuis janvier 2005, à raison de deux épisodes de 3,30 minutes chacun. Il permet à la chaîne de conserver, après son célèbre Caméra Café de même format et de même nature humoristique, ses quelque 4,5 millions de télespectateurs et 16% de part d'audience à cette heure de grande écoute. A noter que l'auteur y fait jouer toute une partie de sa famille, notamment son père (Léodagan), sa mère (Seli), son demi-frère (Yvain) et sa belle-mère (Ygerne), et que, depuis le Livre III, de nombreuses guest-stars y font des apparitions (Élie Semoun, Bruno Salomone, François Rollin, Bruno Solo, Virginie Effira, etc). Drôle, iconoclaste, truffée de clins d'oeil à l'histoire de la littérature et du cinéma, Prix de la meilleure série du Festival télé de Saint Tropez 2006 et Trophée du Meilleur téléfilm des Globes de Cristal 2006, Kaamelott est souvent comparée au célèbre film humoristique Monty Python, Sacré Graal de Terry Jones et Terry Gilliam.

-----

Alexandre Astier, Kaamelott, L'Armée du Nécromant (Éditions Casterman).