Google | Twitter | Facebook | Blog | Lettre d'information | Fnac | Kobo | iTunes | Amazon

La République des Lettres

Rainer Maria Rilke

Rainer Maria Rilke
Lettres à un jeune poète

La République des Lettres
ISBN 978-2-8249-0207-4
Livre numérique (format ePub)
Prix : 5 euros
Disponible chez • FnacAmazonKoboiTunes

Marie-George Buffet

Marie-George Buffet

Les délégués du PCF réunis lors d'une Conférence nationale organisée les 20 et 21 octobre à Villejuif (Val-de-Marne) ont tranché en faveur d'une stratégie de rassemblement anti-libérale. Ils ont désigné Marie-George Buffet, actuelle première Secrétaire, comme candidate du Parti Communiste Français pour représenter non seulement les communistes mais l'ensemble de la gauche de la gauche à l'élection présidentielle de 2007. Une fois entérinée par le vote des 140.000 militants qui aura lieu les 11 et 12 novembre prochain, cette candidature communiste sera proposée aux autres formations de la gauche alternative, dont une large partie souhaite se rassembler pour opposer un candidat antilibéral unique face à ceux de la Gauche socialiste et de la Droite.

Marie-George Buffet a totalement exclu que le PCF s'allie avant le premier tour au Parti Socialiste et s'efface derrière son candidat, même si elle est prête à un "désistement au second tour pour le candidat de la gauche le mieux placé", car il ne faut surtout "pas donner les clefs de la République à Nicolas Sarkozy qui est un homme dangereux". Selon elle, parmi les trois actuels prétendants à l'investiture socialiste -- Ségolène Royal, Laurent Fabius et Dominique Strauss-Kahn -- Laurent Fabius est le plus proche des positions anti-libérales puisqu'il s'est prononcé pour le Non au référendum sur le projet de Constitution européenne de mai 2005, mais il adopte cependant comme les deux autres présidentiables socialistes le programme officiel du PS, qui n'apporte que "des réponses sociales-libérales". Elle veut elle incarner "une vraie rupture avec les politiques néo-libérales menées depuis des années".

La candidature Buffet sera donc proposée au Collectif National d'Initiative pour un Rassemblement Anti-libéral de Gauche, créé en 2005 dans la foulée du Non au référendum et regroupant sur tout le territoire quelque 500 collectifs d'initiatives unitaires et populaires composés notament de militants du PCF, de la Ligue Communiste Révolutionnaire (LCR), des Verts et de la mouvance altermondialiste, syndicale et/ou simplement citoyenne de gauche non encartée. Ce collectif unitaire est en train d'élaborer un programme "radical constructif" et devrait choisir par consensus, le 10 décembre 2006, son représentant parmi les candidats que sont -- outre Marie-George Buffet -- Olivier Besancenot, Dominique Voynet et sans doute aussi le syndicaliste paysan altermondialiste José Bové, le député communiste refondateur Patrick Braouezec, la jeune adjointe apparentée PC au maire de Paris Clémentine Autain et l'un des responsables de la Fondation Copernic, Yves Salesse.

A noter que d'autres candidats de la gauche radicale, hors-collectif, sont déjà ou pourraient encore se déclarer candidats à l'Elysée comme c'est le cas entre autres d'Arlette Laguiller, représentante de Lutte Ouvrière, qui a obtenu le score non négligeable de 5,72% des voix lors de l'élection présidentielle de 2002. Forte du soutien du PCF et de sa notoriété, Marie-George Buffet estime toutefois être la seule capable de véritablement "faire bouger la gauche" en 2007.

Au total, 35 candidats, toutes organisations confondues, sont actuellement en lice pour la course à l'Elysée. Seuls ceux qui pourront obtenir le patronnage de 500 élus avant mars 2007 pourront se présenter officiellement à l'élection présidentielle dont le premier tour aura lieu le dimanche 22 avril et le second tour le dimanche 06 mai 2007.