Google Livres
Google Livres

Google Books continue de séduire les bibliothèques et gagne du terrain en Europe.

Le leader des moteurs de recherche sur internet vient de signer un nouvel accord de numérisation — le premier avec une bibliothèque d'un pays non anglophone et le second dans un pays européen — avec la bibliothèque de l'Université Complutense de Madrid (UCM). Deuxième plus grande bibliothèque d'Espagne après la Bibliothèque Nationale, Complutense compte quelque 3 millions d'ouvrages sur ses rayonnages, notamment en Arts, Sciences, Histoire et Lettres, dont tous les grands textes classiques des auteurs de langue espagnole — Cervantes, Lope de Vega, Gongora, Quevedo, Sor Juana Ines de la Cruz, etc.. --, ainsi que de grandes collections en français, allemand, latin, italien et anglais.

"Nous avons déjà des livres dans d'autres langues que l'anglais, mais cette initiative va énormément renforcer notre offre en espagnol", indique Google. Langue officielle de 21 pays, parlée par plus de 400 millions de personnes, la langue espagnole est en effet la troisième langue dans le monde après le chinois et l'anglais. Pour Carlos Berzosa, président de l'UCM qui confie son riche fonds d'oeuvres tombées dans le domaine public, il s'agit avant tout de "mettre notre bibliothèque à disposition des lecteurs du monde entier".

Google Livres, lancé fin 2004, a pour ambition de numériser et de mettre en ligne gratuitement sur internet 15 millions de livres du monde entier avant 2010. Le projet a déjà rallié le soutien de plusieurs très grandes bibliothèques universitaires ou publiques des Etats-Unis comme celles de Harvard, Stanford, du Michigan, de Californie (plus grande bibliothèque universitaire du monde), du Congrès et de New York. En Europe, Oxford (Grande-Bretagne) est également associée à ce vaste projet de bibliothèque numérique.