Frédéric Taddeï
Frédéric Taddeï

Mercato cathodique, suite: Frédéric Taddeï vient de signer un contrat avec France Télévisions pour animer à partir de septembre un magazine culturel quotidien baptisé Ce soir ou jamais sur France 3. Cette émission de plateau, produite par MFP (Méditerranée Films Production, filiale de France 3) et diffusée en direct du lundi au jeudi, encadrera (pendant 1/4 d'heure avant et 3/4 d'heure après) le journal Soir 3 de Marie Drucker qui est programmé à 23 H. Elle sera consacrée "aux artistes et aux gens qui réfléchissent, les chanteurs, les comédiens, les cinéastes [qui] nous éclairent, à leur manière, sur le monde dans lequel on vit", selon Frédéric Taddeï qui indique qu'il a négocié pendant deux semaines afin d'être certain de pouvoir parler du monde réel de la création et non pas simplement être là pour vendre des disques ou des livres. "Ce n'est pas la consommation culturelle qui est intéressante", précise-t-il.

Pour ce nouveau rendez-vous culturel de la chaîne publique, Patrick de Carolis, président de France Télévisions et Patrice Duhamel, directeur des programmes, ont hésité un temps entre Frédéric Taddeï et Paul Amar, animateur de l'émission de débat Etats Généraux sur France 5. Ils ont finalement choisi Taddéï "pour son ton et sa liberté", souhaitant offrir dans une recherche de "rendez-vous singuliers" pour France 3 "une émission quotidienne culturelle ouverte sur la société et l'actualité".

Frédéric Taddeï conserve son émission quotidienne de radio Regarde les hommes changer sur Europe 1 mais, conformément à la règle imposée par Patrick de Carolis qui veut que les animateurs du service public ne travaillent pas en même temps sur les chaînes privées, il abandonne Paris Dernière, qu'il animait depuis 1998 sur la chaîne thématique Paris Première, filiale du groupe M6.

Parmi les derniers autres transferts de personnalités télévisuelles intéressant le monde de la culture et des livres, signalons celui de Paul Amar qui devrait quitter France Télévisions pour prendre sur i-télé la place laissait vacante par Guillaume Durand. Celui-ci se consacrera désormais sur France 2 à un autre rendez-vous culturel hebdomadaire encore indéfini en lieu et place de son ex Campus. Thierry Ardisson, définitivement fâché avec Patrick de Carolis après avoir perdu sur France 2 Tout le monde en parle — l'émission du PAF la plus prescriptrice en matière de livres --, part remplacer Karl Zéro sur Canal + pour une revue hebdomadaire d'actualité avec un invité. C'est Laurent Ruquier, déjà animateur sur France 2 de la quotidienne On a tout essayé, qui récupère la case vacante du samedi soir. Stéphane Bern hérite aussi sur France 2 d'un autre talk-show hebdomadaire de seconde partie de soirée. Enfin Philippe Labro, victime comme Ardisson de la clause d'exclusivité, abandonne Ombre et Lumière sur France 3 pour se consacrer à ses programmes sur la chaîne Direct8 dont il est vice-président.