Maxilivres
Maxilivres

Le groupe Maxilivres, qui exploite la chaîne de librairies du même nom, a été placé lundi 26 juin en redressement judiciaire, avec une période d'observation de six mois, par le Tribunal de Commerce de Lyon.

Xavier Chambon, PDG de Maxilivres, a annoncé brutalement le dépôt de bilan jeudi dernier, précisant que le groupe avait enregistré en 2005 une perte d'exploitation de 17,139 millions d'euros pour un chiffre d'affaires de 38,524 millions. La chaîne de librairie accusait déjà un déficit cumulé de 50,845 millions d'euros sur les quatre précédents exercices. Son actionnaire principal, le groupe Omnium de Participations, a décidé de se retirer, provoquant la cessation de paiement après le versement des salaires de juin. Xavier Chambon — par ailleurs neveu de Robert Lascar, PDG d'Omnium — s'emploiera, avec l'Administrateur judiciaire, à assurer la continuité de Maxilivres pendant la période d'observation et à rechercher des repreneurs, selon un communiqué diffusé par l'entreprise.