Wole Soyinka
Wole Soyinka

Wole Soyinka a été arrêté samedi 15 mai par la police de Lagos (Nigéria) à la suite d'une manifestation anti-gourvenementale. Le prix Nobel de Littérature figurait parmi quelques 2.000 personnes réunies par les partis d'opposition et les militants des droits de l'Homme pour exiger la démission du président Olusegun Obasanjo dont l'élection est contestée depuis avril 2003. Aucun regroupement n'étant autorisé au Nigéria par crainte d'un coup d'état, le défilé a été brutalement dispersé et plusieurs dizaines d'opposants notoires comme Wole Soyinka ou Femi Aborisade — secrétaire général du Parti de la conscience nationale (NCP) — ont été arrêtés. Selon les autorités nigérianes, l'écrivain et ses camarades ont été relâchés une heure après leur arrestation sans être inculpés.

Wole Soyinka est une figure de proue de la lutte contre l'injustice et les pouvoirs dictatoriaux militaires au Nigéria et en Afrique. Cela lui a valu par le passé deux années de prison et l'exil mais, couronné en 1986 par le prix Nobel de littérature, sa notoriété lui a permis de combattre efficacement depuis l'étranger le régime du dictateur aujourd'hui décédé Sani Abacha.