Google Calendar
Google Calendar

Google vient d'ouvrir un nouveau service gratuit de calendrier/agenda en ligne. Le programme — lancé d'abord comme d'habitude chez Google en version beta et pour l'instant seulement en anglais — est pratique, ergonomique, efficace, performant. Il permet aux internautes disposant d'un compte e-mail Gmail de gérer et/ou communiquer leurs rendez-vous via un ou plusieurs calendriers qui peuvent être partagés et consultés en accès individuel privé ou public. L'utilisateur peut y enregistrer et y consulter très rapidement et simplement les rendez-vous et autres évènements de son emploi du temps. Outre les fonctions basiques attendues d'un agenda, Google Calendar dipose de plusieurs fonctionnalités utiles qui peuvent être activées dans les options de réglage, et ce d'autant plus facilement que l'interface écrite en langage Ajax (Asynchronous JavaScript And XML) autorise toutes sortes d'opérations et de personnalisations qui sont enregistrées instantanément via quelques clics ou déplacements de souris sans avoir à rafraîchir les pages. Parmi ces fonctionnalités, notons en particulier l'interopérabilité et les possibilités de synchronisation qui permettent de diffuser ou de recevoir du contenu d'autres calendriers Google mis en ligne et d'importer ou exporter les données avec des calendriers extérieurs utilisant les standards XML, comme par exemple ceux de Yahoo!, d'Apple (iCal) ou de Microsoft (Outlook). Un flux RSS (Real Simple Syndication) est par ailleurs disponible, permettant la diffusion et la publication extérieure du contenu enregistré. Celui peut être retrouvé par interrogation du moteur de recherche, soit en interne dans le cas d'un calendrier privé, soit en public pour les calendriers ouverts. Il est également possible de programmer des alertes qui seront automatiquement envoyées par e-mail ou sur un téléphone mobile par SMS, histoire de ne pas oublier l'heure d'un rendez-vous ou un anniversaire à souhaiter. Des invitations peuvent aussi être lancées à une liste de contacts pour signaler un rendez-vous. Enfin, les API sont disponibles pour les développeurs qui pourront ainsi créer des outils supplémentaires compatibles avec le programme.

Google Calendar s'intègre évidemment dans la boîte aux multiples outils offerts ces derniers mois par Google: Google Talk et Google Mail bien entendu avec qui il communique directement pour par exemple repérer et ajouter des évènements mentionnés dans un courriel, mais aussi Google News, et probablement à terme la plupart des nombreux services en ligne que la firme de Mountain View développe actuellement à un rythme soutenu. Il ne fait désormais plus aucun doute que l'objectif de Google ne se limite plus à exploiter son célèbre moteur de recherche. Touche par touche l'entreprise californienne est en train de construire le grand portail mondial et multi-services du web 2.0 qui est en train de se mettre en place et qui permettra à tout internaute, d'une part de trouver sous forme numérique tous les contenus dont il a besoin pour s'informer ou se distraire, d'autre part de bénéficier d'un ensemble d'outils et de services bureautiques communiquants lui permettant de gérer sa vie pratique — voire son travail — et de communiquer en toute simplicité et de façon totalement personnalisée via le réseau, que ce soit à échelle privée ou largement publique.