Georges Gurdjieff
Georges Gurdjieff

Philosophe russe, Georges Ivanovitch Gurdjieff est né à Alexandropol (aujourd'hui Gyumri, Arménie), le 13 janvier 1877. Son père, éleveur de troupeaux, est aussi un barde qui lui conte de vieilles légendes.

Il fait ses études à l'école grecque, puis au collège russe, afin de devenir soit prêtre, soit médecin, puis renonce à ces projets pour partir à la découverte d'une connaissance cachée en compagnie d'un groupe de "chercheurs de vérité" avec lequel il sillone le Moyen-Orient, l'Asie centrale et le Tibet.

De retour en Russie en 1912, Gurdjieff se lie avec Piotr Demionovich Ouspensky, auteur de Tertium organum, et fonde son "Institut pour le Développement Harmonique de l'Homme". La Révolution russe le chasse de Moscou, puis du Caucase vers Constantinople et Dresde, avant qu'il ne se fixe en 1922 près de Fontainebleau, au prieuré d'Avon (Seine-et-Marne), où il réouvre son institut. Il y reçoit de nombreux élèves et disciples, surtout anglais et américains, et présente avec eux à Paris puis aux Etats-Unis ses Mouvements, dont il écrit la musique avec Thomas de Hartmann.

Cloué au lit à la suite d'un grave accident de moto, il dicte et rédige en russe au cours des années '30 et '40 ses principaux ouvrages, en partie autobiographiques: Récits de Belzébuth à son petit-fils (sous-titré Critique objectivement impartiale de la vie de l'homme), Rencontre avec des hommes remarquables et La vie n'est réelle que lorsque je suis. Ces trois ouvrages ne seront publiés qu'après sa mort, respectivement en 1956, 1960 et 1974. Rencontres avec des hommes remarquables sera adapté au cinéma par Peter Brook en 1978. Son oeuvre musicale sera elle interprétée entre autres par Thomas de Hartmann, Alain Kremski et Keith Jarrett.

En 1935, Georges Gurdjieff renonce à écrire pour se consacrer à la transmission directe de son enseignement à un groupe de français réunis autour de Jeanne de Salzmann, qui fera connaître au public sa doctrine ascétique et ésotérique. Parmi ses disciples de cette époque on compte notamment Piotr Demionovich Ouspensky — son premier traducteur — Henri Tracol, Katherine Mansfield, Aldous Huxley et René Daumal. On retrouve sa voix enregistrée lors de ces réunions dans Gurdjieff parle à ses élèves (1985).

Georges Gurdjieff est mort à Paris le 29 octobre 1949, à l'âge de 72 ans.