Jacques Audiard
Jacques Audiard

Le quatrième film de Jacques Audiard, De battre mon coeur s'est arrêté, a remporté huit des dix-neuf Césars décernés par la profession lors de la cérémonie annuelle du cinéma français qui s'est tenu samedi 25 février, au Théâtre du Châtelet, sous la houlette de Carole Bouquet et Valérie Lemercier. Parti grand favori de la soirée avec dix nominations, le film a reçu les Césars du meilleur film (Jacques Audiard), meilleur réalisateur (Jacques Audiard), meilleure musique (Alexandre Desplat), meilleur second rôle masculin (Niels Arestrup), meilleur espoir féminin (Linh-Dan Pham), meilleure adaptation (Jacques Audiard et Tonino Benacquista), meilleure photo (Stéphane Fontaine) et meilleur montage (Juliette Welfling).

A la surprise générale, Romain Duris, acteur principal du film n'a pas obtenu le César du meilleur acteur. C'est Michel Bouquet qui le reçoit pour son interprétation de François Mitterrand dans Le promeneur du Champ de Mars de Robert Guédiguian. Nathalie Baye remporte quant à elle — pour la seconde fois — le César de la meilleure actrice pour son rôle de commissaire de police alcoolique dans Le petit lieutenant de Xavier Beauvois. Cécile de France reçoit celui du meilleur second rôle féminin pour sa composition de lesbienne déjantée dans Les poupées russes de Cédric Klapisch. Le meilleur espoir masculin revient à Louis Garrel (fils de Philippe Garrel) dans Les amants réguliers. Un documentaire du cinéaste autrichien Hubert Sauper intitulé Le Cauchemar de Darwin récolte celui du meilleur premier film et Million Dollar Baby de Clint Eastwood, qui a déjà remporté quatre Oscars à Hollywood, celui du meilleur film étranger. Gabrielle de Patrice Chéreau rafle seulement deux récompenses, celle des meilleurs décor (Olivier Radot) et celle des meilleurs costumes (Caroline de Vivaise). Le César du meilleur scénario original est attribué à Radu Mihaileanu et Alain-Michel Blanc pour Va, vis et deviens. Enfin les acteurs Pierre Richard et Hugh Grant obtiennent chacun un César d'honneur.

Jacques Audiard, fils du célèbre dialoguiste Michel Audiard, est né le 30 avril 1952 à Paris. Après des études de Lettres non terminées il se lance dans le cinéma, d'abord comme monteur puis scénariste, signant notamment Réveillon chez Bob, Mortelle randonnée, Baxter, Saxo, etc.. Il réalise son premier film en 1994, intitulé Regarde les hommes tomber, qui connaît un certain succès et remporte déjà le César du meilleur premier film ainsi que le prix Georges-Sadoul. Viendront ensuite Un Héros très discret (1996) et Sur mes lèvres (2001), deux films également très remarqués. De battre mon coeur s'est arrêté, remake du noir Mélodie pour un Tueur de James Toback, est sorti en salles en mars 2005 et a été largement plébiscité par la critique et le public (plus d'un million d'entrées) avant son triomphe à cette 31e édition des Césars du cinéma français.