Festival de Cannes 2011.
Festival de Cannes 2011.

La 64e édition du Festival de Cannes se déroulera du 11 au 22 mai 2011 sous la houlette de l'acteur américain Robert De Niro.

La sélection officielle, rendue publique hier par Gilles Jacob (président du Festival de Cannes) et Thierry Frémaux (délégué général), compte toutes catégories confondues (Hors compétition, Un certain regard, Séances spéciales, Compétition, Séances de minuit...) 49 films issus de 33 pays différents, dont 19 longs-métrages en compétition pour la Palme d'or.

Parmi eux, on retrouve plusieurs habitués tels Pedro Almodovar (Espagne), Woody Allen (Etats-Unis), Lars von Trier (Danemark), Aki Kaurismäki (Finlande), les frères Dardenne (Belgique) ou encore Nanni Moretti (Italie). Tree of Life, du très secret cinéaste américain Terrence Malick, réalisateur notamment des Moissons du ciel et de La ligne rouge, est sans doute le film le plus attendu de ce millésime 2011.

Les français Alain Cavalier, Michel Hazanavicius, Maïwenn Le Besco et Xavier Durringer, entre autres, tenteront pour leur part de défendre les couleurs du cinéma hexagonal avec respectivement Pater (un film singulier sur les relations entre metteur en scène et comédien, avec Vincent Lindon), The Artist (un film muet en noir et blanc sur le Hollywood des années 1920, avec Jean Dujardin), Polisse (tourné au coeur d'une section de la Brigade de Protection des Mineurs) et La Conquête (un thriller politique très attendu sur l'accession au pouvoir de Nicolas Sarkozy, avec Denis Podalydès dans le rôle principal).

Les 19 films en compétition:

La peau que j'habite de Pedro Almodovar • The tree of Life de Terrence Malick • La source des femmes de Radu Mihaileanu • L'apollonide de Bertrand Bonello • Foot note de Joseph Cedar • Pater d'Alain Cavalier • Once upon a time in Anatolia de Nuri Bilge Ceylan • Le gamin au vélo de Jean-Pierre et Luc Dardenne • Sleeping Beauty de Julia Leigh • Polisse de Maïwenn Le Besco • Le Havre d'Aki Kaurismaki • Hanezu no tsuki de Naomi Kawase • Drive de Nicolas Winding Refn • Melancholia de Lars Von Trier • Ichimei de Takashi Miike • Habemus Papam de Nanni Moretti • We need to talk about Kevin de Lynne Ramsay • Michael de Markus Schleinzer • This must be a place de Paolo Sorrentino.

Les films hors-compétion:

Minuit à Paris de Woody Allen • Le complexe du castor de Jodie Foster • The Artist de Michel Hazanavicius • Pirates des Caraïbes 4 de Rob Marshall • La conquête de Xavier Durringer.

La sélection Un certain regard:

Restless de Gus Van Sant • Hors Satan de Bruno Dumont • The Hunter de Bakur Bakuradze • Halt auf freier strecke d'Andreas Dresen • Martha Marcy May Marlene de Sean Durkin • Et maintenant, on va où ? de Nadine Labaki • Loverboy de Catalin Mitulescu • Yellow sea d'Hong-Jin Na • Miss Bala de Gerardo Naranjo • Travailler fatigue de Julianna Rojas et Marco Dutra • L'exercice de l'état de Pierre Schoeller • Arirang de Kim Ki-Duk • Les neiges du Kilimanjaro de Robert Guédiguian • Skoonheid d'Oliver Hermanus • The day he arrives d'Hong Sang-Soo • Tatsumi d'Eric Khoo • Bonsaï de Cristian Jimenez • Toomelah d'Ivan Sen • Oslo august 31st de Joachim Trier.

Les hommages:

Une Palme d'Ouverture sera remise à Bernardo Bertollucci et un Hommage spécial sera rendu à l'acteur français Jean-Paul Belmondo.

Les films d'ouverture:

Minuit à Paris de Woody Allen, avec Carla Bruni-Sarkozy, aura l'honneur d'être présenté pour la cérémonie d'ouverture du festival, et Restless de Gus Van Sant inaugurera quant à lui le volet Un certain regard.

Les séances spéciales:

Le Labrador de Frederikke Aspock • Le maître des forges de l'Enfer de Rithy Panh • Michel Petrucciani de Michael Radford • Tous au Larzac de Christian Rouaud.

Les séances de Minuit:

Wu Xia de Peter Chan • Dias de Gracia de Everardo Gout.

Le jury:

• Robert De Niro : l'acteur fétiche de Martin Scorsese sera le président du jury des longs-métrages • Emir Kusturica : le réalisateur d'Arizona Dream présidera le jury d'Un certain regard • Michel Gondry : le Français touche-à-tout (publicité, films, scénarios...) sera président du jury de la Cinéfondation et des courts-métrages • Bong Joon-Ho : le réalisateur sud-coréen de The Hostprésidera le jury de la Caméra d'or, qui récompense une première oeuvre.

Selon Thierry Frémaux, la sélection de ce 64e Festival de Cannes, à la "tonalité moins sombre qu'à l'habitude [...] témoigne d'une sortie de crise" [du cinéma]. 1.715 longs métrages ont été soumis au comité de sélection, contre 1.665 l'année dernière.