Elizabeth Taylor
Elizabeth Taylor

À l'affiche de films à succès dès l'âge de dix ans (Fidèle Lassie), Elizabeth Taylor réussit à passer du statut d'enfant star à celui d'Étoile d'Hollywood avec une série de chefs-d'oeuvre où elle reste inoubliable.

• Géant (1956): alors que Liz Taylor tourne déjà depuis une décennie, elle joue aux côtés de Rock Hudson et de James Dean, dont ce sera le dernier film, dans ce drame de George Stevens. Géant relate, à travers le combat de deux hommes sur près de 40 ans, l'avènement de l'industrie du pétrole dans les plaines texanes.

• La chatte sur un toit brûlant (1958): l'actrice se frotte une première fois à l'univers de Tennessee Williams vu par Richard Brooks. Le rôle de Maggie, une femme amoureuse qui cherche, dans une ambiance familiale conflictuelle, à récupérer l'affection de son mari (Paul Newman), assure sa place au firmament des actrices les mieux payées d'Hollywood.

• Soudain l'été dernier (1959): réalisé par Joseph L. Mankiewicz d'après une autre pièce de théâtre éponyme de Tennessee Williams, avec Katharine Hepburn et Montgomery Clift. Elle s'impose de nouveau comme la meilleure actrice du moment dans ce huis clos étouffant de désirs et de frustrations.

• Cléopâtre (1963): En 1963, elle incarne pour le réalisateur Joseph L. Mankiewicz Cléopâtre, reine d'Egypte et femme fatale. C'est sur le tournage de ce péplum de quatre heures qu'elle rencontre l'homme qu'elle épousera deux fois, Richard Burton.

• Qui a peur de Virginia Woolf ? (1966): Avec ce drame de Mike Nichols dans lequel elle apparaît pour la première fois sous un jour disgracieux, Elizabeth Taylor remporte pour la deuxième fois l'oscar de la meilleure actrice.